Le Conseil des ministres s’est réuni en session ordinaire, le vendredi 06 octobre 2023, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a :

– adopté un projet de texte ;

– procédé à des nominations ;

– et entendu des communications.

AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES

Sur le rapport du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret autorisant et déclarant d’utilité publique les travaux de construction de la Route transsaharienne (RTS-Phase 2, section Bourem-Kidal) ainsi que la réalisation d’aménagements connexes.

Les corridors routiers transsahariens, d’une longueur de 9 022 kilomètres, desservent l’Algérie, le Mali, le Nigeria, le Niger, le Tchad et la Tunisie. La branche malienne de la route transsaharienne qui mesure 2 180 kilomètres comprend des sections qui vont vers le Niger et l’Algérie respectivement de 203 kilomètres et 741 kilomètres.

La première phase des travaux de construction de ladite route a concerné des tronçons qui ont été bitumés depuis plusieurs années.

Le présent projet concernant les travaux de construction de l’axe Bourem-Kidal, long de 288 kilomètres constitue la phase 2 dudit projet.

Les travaux de construction ainsi que la réalisation des aménagements connexes empiètent sur des propriétés privées qu’il convient d’exproprier pour cause d’utilité publique.

Le présent projet de décret est adopté dans ce cadre.

La réalisation desdits travaux permettra entre autres :

– de désenclaver les régions de Gao et de Kidal ;

– de renforcer le processus de pacification des zones traversées par le tronçon ;

– d’améliorer la circulation des biens et des personnes et de contribuer à la croissance économique et sociale.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Conseil des ministres a procédé aux nominations suivantes :

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION :

– Inspecteurs à l’Inspection de l’Intérieur :

Monsieur Makan CISSOKO, Administrateur civil/ Membre du Corps préfectoral ;

Madame Aissata DIARRA, Administrateur civil/ Membre du Corps préfectoral ;

Monsieur Issoufiana Abdoulaye MAIGA, Administrateur civil/ Membre du Corps préfectoral ;

Monsieur Sally Ag HAMADALAMINE, Administrateur civil/ Membre du Corps Ppéfectoral ;

Monsieur Kantara DIAWARA, Administrateur civil/ Membre du Corps préfectoral ;

Monsieur Abdramane DEMBELE, Administrateur civil/ Membre du Corps préfectoral ;

Monsieur Afel B. YATTARA, Administrateur civil/ Membre du Corps préfectoral ;

Monsieur Souayibou COULIBALY, Administrateur civil/ Membre du Corps préfectoral.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

– Chef d’Etat-major adjoint de l’Armée de Terre :

Colonel-major Toumani KONE.

AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION

INTERNATIONALE à l’Inspection des Services Ddplomatiques et consulaires :

Monsieur Yacouba DIAKITE, inspecteur du Trésor.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

– Directeur national du Trésor et de la comptabilité publique :

Monsieur Siaka SAMAKE, inspecteur du Trésor.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE

– Secrétaire général :

Monsieur Issoufi DICKO, Professeur de l’enseignement secondaire.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE

– Directeur général de l’Office Riz Mopti :

Monsieur Pathé Allaye KEBE, ingénieur de l’Agriculture et du Génie rural.

– Directeur Général de l’Office du périmètre irrigué de Baguinéda :

Monsieur Boureïma YOUSSOUF, ingénieur de l’Agriculture et du Génie rural.

– Directeur général de l’Office de protection des végétaux :

Monsieur Halidou MOHOMODOU, ingénieur de l’Agriculture et du Génie rural.

– Directeur général de l’Office Riz Ségou :

Monsieur Amedé KAMATE, ingénieur de l’Agriculture et du Génie rural.

– Directeur général de l’Office de la Haute vallée du Niger :

Monsieur Zan BOUARE, ingénieur de l’Agriculture et du Génie rural.

– Directeur général de l’Office de développement rural de Sélingué :

Monsieur Lanciné DOUMBIA, ingénieur de l’Agriculture et du Génie rural.

– Inspecteur en chef à l’Inspection de l’Agriculture :

Madame Nassarata BAGAYOKO, Administrateur civil.

– Inspecteurs à l’inspection de l’agriculture :

Monsieur Noumpa GOITA, ingénieur de l’Agriculture et du Génie Rrral ;

Monsieur Boubacar Sidiki DAOU, ingénieur de l’Agriculture et du Génie rural.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENERGIE ET DE L’EAU

– Chargés de mission :

Madame Ly Fatoumata KANE, ingénieur des Sciences appliquées en Constructions civiles ;

Madame Doussou DJIRE, Spécialiste en communication ;

Monsieur Moussa Oumar SOW, Juriste ;

Monsieur Drissa SAMAKE, Ingénieur.

Directeur national de l’hydraulique :

Monsieur Sekou DIARRA, ingénieur de l’Industrie et des Mines.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENTREPRENARIAT NATIONAL, DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

– Conseiller technique :

Monsieur Boucary TOGO, administrateur du Travail et de la Sécurité sociale.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

Le ministre de la Santé et du Développement social a informé le Conseil des ministres de l’évolution de la maladie à Coronavirus marquée par une stagnation du nombre de cas testés positifs par rapport à la semaine précédente.

Le Président de la Transition, chef de l’Etat a, cependant, appelé la population au respect strict des mesures de prévention et de lutte contre la maladie.