/, Actualité nationale/Koulouba : Le président Goïta reçoit les lettres de créance de trois nouveaux ambassadeurs

Koulouba : Le président Goïta reçoit les lettres de créance de trois nouveaux ambassadeurs

Hossein Taleshi Salehani de la République islamique d’Iran (g), Mme Rigmor Elianne Koti du Royaume de Norvège (c) et  François Lafrenière du Canada (d)

Bamako, 16 (AMAP) De nouveaux ambassadeurs accrédités auprès du Mali ont présenté leurs lettres de créance, mercredi, au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, lors d’une cérémonie dans la salle des banquets du palais de Koulouba, a  constaté l’AMAP.

Le nouvel ambassadeur de la République islamique d’Iran a été le premier  à être reçu par le chef de l’État. Né en 1964 à Amol en Iran, Hossein Taleshi Salehani est détenteur d’une licence en sciences politiques et d’une maitrise en relations internationales.

Marié et père deux enfants, Hossein Taleshi Salehani, a signé son entrée au ministère iranien des Affaires étrangères de la en tant qu’expert à la Direction Afrique,entre 1992 et 1994. À partir de cette date, le diplomate iranien amorce une carrière diplomatique riche lui permettant d’être le  troisième secrétaire à l’ambassade d’Iran à Accra (Ghana).

Il a aussi été, successivement, expert à la Direction de la coopération économique multilatérale et expert économique à l’ambassade d’Iran à Copenhague,de 2000 à 2001 et de 2001 à 2005.

Bien avant qu’il soit nommé ambassadeur, Hossein Taleshi Salehani  était le chargé des affaires de l’ambassade d’Iran à Bamako, d’octobre 2020 à mai 2022.

La nouvelle ambassadrice du Royaume de Norvège au Mali a été la deuxième personnalité introduite dans la salle des banquets de Koulouba. Pour avoir servi plusieurs dans plusieurs pays du continent, Mme Rigmor Elianne Koti connaît bien l’Afrique. Elle a occupé le poste de première secrétaire de l’ambassade du Royaume de Norvège à Abidjan, de chargée de coopération bilatérale à Nairobi ainsi que de Directrice par intérim, section pour la Corne de l’Afrique et l’Afrique de l’Ouest.

Mme Rigmor Elianne Koti a été, de 2019 à 2022, la représentante spéciale de son pays pour le Sahel.

Née à 1966 à Trondheim, mariée et mère de deux enfants,   Mme Rigmor Elianne Koti a marqué ses premiers pas de diplomate, de 1996 à 2001, au ministère des  Affaires étrangères du Royaume de Norvège entant que conseillère.

L’ambassadrice du Royaume de Norvège au Mali possède un master en langue française et culture francophone. Elle détient aussi le diplôme d’études de développement mondial/relations internationale.

Le troisième ambassadeur qui a présenté ses lettres au président de la Transition est celui du Canada. Avant d’être accrédité au Mali, il était le directeur régional pour l’Asie du Centre d’étude et de coopération internationale.

De 1990 à 2005, François Lafrenière a travaillé dans plusieurs pays dans le secteur des Organisations non gouvernementales (ONG), notamment au Népal, Vietnam, Cambodge et en Inde.

Il a, également, travaillé à l’Agence canadienne de développement international en 2005, avant d’occuper les postes de directeur adjoint dans les secteurs de l’Asie, de l’Afrique et du Partenariat canadien.

François Lafrenière a été aussi directeur des programmes de développement de l’Afghanistan et du Sri Lanka de 2015 à 2016 et des programmes de développement du Myanmar et des Philippines de 2016 à 2019. Il a récemment été ambassadeur du Canada au Myanmar, de 2019 à 2022.

OD/MD (AMAP)

 

By |2022-11-16T19:29:54+01:00novembre 16th, 2022|actualité, Actualité nationale|0 Comments