/, Actualité nationale/OMVS : Le nouveau Haut-commissaire recueille les orientations du président en exercice

OMVS : Le nouveau Haut-commissaire recueille les orientations du président en exercice

La navigation sera l’une des pierres angulaires de la mission du nouveau Haut Commissaire à la tête de l’OMVS

Bamako, 07 nov (AMAP) Le  président de la Transition, le colonel Assimi Goïta  a reçu en audience au palais de Koulouba, vendredi dernier, le nouveau Haut-commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), Mohamed Ould Abdel Vetah, qui, après sa prise de fonction, a effectué le voyage au Mali pour recueillir les orientations du chef de l’Etat.

A sa sortie d’audience, Mohamed Ould Abdel Vetah a souligné qu’il est à Bamako « pour recueillir ses (Assimi Goita) orientations en tant que président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’OMVS, ajoutant que cette audience intervient au lendemain de la passation de service avec son prédécesseur, le Malien Hamed Diane Semega, à Dakar, et sa prise de fonction.

« Je suis venu remercier le colonel Assimi Goïta et, à travers lui,  ses pairs de la Guinée, du Sénégal et de la Mauritanie pour cette confiance et cette exaltante mission», a ajouté le Haut-commissaire rentrant, de nationalité mauritanienne,  qui a réservé, ainsi, sa première sortie au Mali.

Le colonel Assimi Goïta, en sa qualité de président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation, a donné au nouveau Haut-commissaire de l’OMVS des orientations et des directives pour lui permettre de mener  à bien son mandat  de quatre ans.

Selon Mohamed Ould Abdel Vetah, son interlocuteur a été clair : « Il nous faut avancer dans les différents projets, mais surtout ceux ayant trait à la navigation. » Et de souligner qu’il lui a instruit d’en faire une priorité.

Mohamed Ould Abdel Vetah dit sortir de cette audience « plein d’espoir » pour cette organisation sous-régionale, qui de son avis, « est un outil formidable pour l’intégration sous régionale et africaine ».

En réponse à une question de la presse, Il a déclaré que l’OMVS est une organisation qui est  reconnue de par le monde  depuis cinquante ans. « Mais, a-t-il dit, le monde aujourd’hui fait face à des changements profonds. »

A ce propos, il a affirmé que des changements climatiques impactent notre ressource commune. « Si cette ressource est impactée », a fait remarquer le Haut-commissaire de l’organisation communautaire,« tous nos projets actuels, mais aussi  future seront impactés. »

« Le projet actuel, c’est la production d’électricité », a expliqué le Haut-commissaire, déplorant que quand il y a une menace sur la ressource en eau, les projets sont impactés. Et de dire que la navigation, qui « n’est possible que si l’on arrive à bien maîtriser notre ressource commune sera l’une des pierres angulaires de (sa) mission à la tête de l’OMVS. »

Mohamed Ould Abdel Vetah a fait savoir que l’orientation des chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que le Conseil des ministres et les partenaires feront de l’OMVS une organisation résiliente face au changement climatique.

Le ministre malien des Mines, de l’Energie et de l’Eau,  Lamine Seydou Traoré. Etait present à l’audience.

NK/MD (AMAP)

 

By |2022-11-07T14:29:47+01:00novembre 7th, 2022|actualité, Actualité nationale|0 Comments