/, Actualité nationale/Mali : Le ministre en charge de la Sécurité promet de sanctionner la spéculation sur la carte d’identité

Mali : Le ministre en charge de la Sécurité promet de sanctionner la spéculation sur la carte d’identité

En plus des dénonciations, le communiqué rappelle le prix officiel d’établissement de la Carte nationale d’identité et les autorités compétentes pour sa délivrance

Bamako, 3 nov (AMAP) Le ministre malien de la Sécurité et de la Protection civile,  le général Daoud Aly Mohammedine, menace de sanctions le cas de rétention et de spéculation dans la délivrance de la carte nationale d’identité, annonce un communiqué daté du mardi 1er novembre.

« Il nous a été donné de constater que certaines unités font la rétention sur la carte, créant ainsi la pénurie et la surenchère sur le prix de cession de cette pièce », indique le ministre en charge de la Sécurité cité par le communiqué. Il invite « les responsables concernés à se départir de telles entreprises sous peine de s’exposer à de lourdes conséquences. »

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile rappelle que le prix d’établissement « de la Carte nationale d’identité est de mille sept cents (1.700) Fcfa dont mille (1.000) francs pour la carte, un timbre de cinq cents (500) francs et un timbre de deux cents ( 200 ) Fcfa », précise.

Le communiqué rappelle également les autorités compétentes pour la délivrance de ce document d’identité. Il s’agit selon le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale et de l’Administration territoriale (Préfets et Sous-Préfets).

Le ministre prévient qu’ « il ne saurait être toléré que cette carte d’identité soit cédée à un prix excédant le montant officiel. » « Tout agent, qui se rendrait coupable de telles pratiques, s’exposerait à des sanctions très graves », prévient-il dans le communiqué.

Ainsi, le ministre en charge de la Sécurité « invite la population à dénoncer, devant les autorités compétentes, les auteurs de ces cas de spéculation autour de la Carte nationale d’identité pour en augmenter le prix. »

AT/MD (AMAP)

By |2022-11-03T21:07:51+01:00novembre 3rd, 2022|actualité, Actualité nationale|0 Comments