/, Actualité régionale/Sikasso : Un plan d’action de plus d’un milliard contre la Covid-19

Sikasso : Un plan d’action de plus d’un milliard contre la Covid-19

Sikasso, 08 juin (AMAP) Un plan d’action régional de 6 mois pour la prévention et la riposte de la maladie à coronavirus ou COVID–19, d’un coût global de plus 1,8 milliard de Fcfa a été présenté, jeudi, par les autorités administratives et sanitaires de la 3e Région, Sikasso, au cours d’une rencontre présidée par le gouverneur Boubacar Bagayoko.

Ce plan d’action régional porte sur la prévention pour plus de 847 millions et la prise en charge des malades pour plus de 268 millions, a expliqué le directeur régional de la santé de Sikasso, Dr Dramane Traoré. Il a indiqué que le coût de la dotation en équipements et l’appui aux services sanitaires s’élève à 50 millions et tous les hôpitaux ont reçu un appui de 80 millions.

Dr Traoré a précisé que plusieurs programmes, projets, ONG et coopératives exerçant dans la région sont venus au secours des populations de la 3e région avec des dispositifs de lavage de main, la dotation en gel alcoolique, la formation et l’appui aux activités de surveillance.
Selon les autorités sanitaires, à la date du 3 juin, 148 suspects ont été enregistrés dans la région, parmi lesquels 35 cas ont été confirmés positifs dont 28 dans le Cercle de Koutiala.

Selon les spécialistes, les prélèvements se font à Sikasso et sont envoyés à Bamako pour analyse car il n’y a que quatre sites d’analyse au niveau national et un laboratoire mobile qui tourne dans certaines régions comme Kayes et Tombouctou.

Le gouverneur Bagayoko a remercié tous les partenaires qui appuient la région dans la lutte contre cette pandémie avant de réitérer l’engagement des autorités de Sikasso à mettre en œuvre ce plan régional d’action.

Le gouverneur et son cabinet ainsi que les responsables des services techniques ont invité la population à adopter les gestes barrières et collaborer avec les services de santé dans l’identification des cas suspects.
Boubacar Bagayoko a, également, évoqué la situation de 215 de nos compatriotes bloqués en Côte d’Ivoire à cause de la Covid–19, annonçant que les plus hautes autorités sont engagées dans la recherche d’une solution pour leur rapatriement.

FD/MD (AMAP)

 

By |2020-06-08T16:43:09+02:00juin 8th, 2020|actualité, Actualité régionale|0 Comments