/, Actualité nationale, Actualité régionale, faits divers/Mali : Quelque 3,26 KG de cocaïne saisis à l’aéroport de Bamako

Mali : Quelque 3,26 KG de cocaïne saisis à l’aéroport de Bamako

Bamako, 2 mars (AMAP) L’Office central des stupéfiants (OCS) a saisi, vendredi dernier, quelque 3,26kg de cocaïne d’une valeur de plus de 80 millions de Fcfa, au Terminal II de l’Aéroport international président Modibo Keita Sénou, de Bamako, annonce un communiqué de l’OCS rendu public lundi.

Cette opération a été «réalisée par la Cellule aéroportuaire anti trafics/antenne de l’Office central des stupéfiants (OCS), en intelligente collaboration avec le bureau du renseignement et des enquêtes douanières de l’aéroport», indique le communiqué signé par le directeur de l’OCS, le magistrat colonel Adama Tounkara.

« Cette quantité de drogue, précise la même source a été saisie sur la base d’un ciblage effectué sur un passager à bord d’un avion de la compagnie Ethiopian Airlines en provenance de Sao Polo (Brésil) via Addis-Abeba (Ethiopie) ».

« Le suspect, de nationalité nigériane, est âgé de 40 ans et réside à Sao Polo où il exercerait comme restaurateur », rapporte le communiqué.

« A sa descente d’avion, il avait été ciblé par les éléments de l’Office central des stupéfiants et du bureau des enquêtes douanières. C’est ainsi que ses bagages ont été passés sous le scanneur, l’analyse des images a révélé des produits cachés dans les parois de deux blocs à pistons pour véhicule», révèlent les enquêteurs.

Ceux-ci sont arrivés à faire craquer le suspect sans réussir, pour l’instant, à connaître ses présumés complices. «Après un long interrogatoire, il reconnait être le transporteur de la drogue qui devrait être récupérée par une personne dont il affirme ignorer l’identité. Selon ses déclarations, il devrait rester à Bamako et séjourner dans un hôtel à Niamana avant de continuer sur Lagos (Nigeria) pour soit disant assister aux funérailles de sa maman», explique le directeur de l’OCS, précisant que «les enquêtes sont en cours».

Les saisies de cocaïne sont fréquentes et interviennent très souvent au niveau des aéroports. Parce que, généralement, le produit vient par vol en petites quantités (quelques grammes jusqu’à 5 kg), selon les spécialistes du domaine.

CMT/MD (AMAP)