/, Actualité nationale/Diplomatie : L’ambassadeur de Cuba boucle son séjour

Diplomatie : L’ambassadeur de Cuba boucle son séjour

Bamako, 25 novembre (AMAP) Roberto Blanco Dominguez, ancien ambassadeur de Cuba au Mali a fait ses adieux, vendredi, au président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, lors d’une audience à la Villa des Hôtes, à l’ex-Base.

Le diplomate, qui a regagné son pays, samedi dernier, après une année de mission, a rappelé, « utilement » les liens de coopération entre Bamako et La havane et échangé avec le président malien sur les préoccupations de l’heure. Le Mali et Cuba entretiennent, en effet, une collaboration étroite dans divers domaines, depuis les premières années de l’indépendance du Mali. Cette coopération s’est, d’abord, concrétisée pour la jeune nation indépendante par la formation de centaines de cadres dans tous les domaines pour faire face à ses besoins en ressources humaines. Elle s’est, plus tard, étendue à l’assistance technique dans les domaines de la santé, des sports et des arts.

Roberto Blanco Dominguez s’est attelé, durant son séjour, à revigorer ces liens de coopération et d’amitié qui ont été établis par Modibo Keïta et Fidel Castro. Au premier président du Mali, le Lider Maximo a offert la disponibilité de son pays à soutenir le Mali. Depuis, cet élan est maintenu dans la coopération qui s’est étendue à plusieurs domaines.

Aussi, selon le diplomate, ses échanges avec le chef de l’Etat ont porté « sur la vie politique dans (les) deux pays », avec un focus sur la situation sécuritaire au Mali et le blocus économique imposé à Cuba. Sur ce dernier point, il remercié le président Keïta pour le vote du Mali aux Nations unies, le 7 novembre dernier, en faveur de la levée de ce blocus. Ce choix du Mali « témoigne de la profondeur de ses liens avec Cuba » et rappelle l’adhésion, très tôt, de nos deux Etats au mouvement des Non-alignés qui milite pour la levée de cet embargo.

M. Dominguez a confié avoir passé un bon séjour au Mali, dont il garde « un très bon souvenir ». Persuadé que le Mali surmontera ces moments difficiles, il a souhaité que la paix revienne afin que le « très solide peuple » du Mali puisse se développer et retrouver toute sa grandeur d’hier.

ID/MD (AMAP)

By |2019-11-25T20:36:50+01:00novembre 25th, 2019|actualité, Actualité nationale|0 Comments