/, Actualité nationale, la-une/Mali : le PM Choguel Kokalla Maïga s’est rendu à son bureau après trois mois d’absence

Mali : le PM Choguel Kokalla Maïga s’est rendu à son bureau après trois mois d’absence

Bamako, 25 nov (AMAP) Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, s’est rendu, vendredi, à son bureau à la Primature où il a annoncé sa reprise de service pour le lundi, après avoir passé plus de trois mois en repos forcé suite à des problèmes de santé, a constaté l’AMAP.

Dr Choguel Kokalla Maïga, qui a été reçu, le même jour, à Koulouba par le chef de l’Etat, a été chaudement accueilli par ses collaborateurs.

Le Premier ministre s’est, ensuite, adressé aux Maliens indiquant qu’il est de retour « en pleine possession de ses capacités physiques et intellectuelles ». Il a remercié le président Assimi Goïta pour avoir su préserver son intimité pendant tout ce temps.

Le chef du gouvernement a rendu hommage au colonel Abdoulaye Maïga qui a accepté « la redoutable charge de Premier ministre par intérim qu’il a remplie à souhait, tout en exerçant ses missions de ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du gouvernement ».

Il l’a félicité pour « sa brillante intervention » à la tribune de la 77è session de l’Assemblée générale de l’ONU à New-York et pour l’accueil triomphal qui lui a été réservé à son retour à Bamako.

Le Premier ministre a souligné que « la génération des acteurs de la rectification, civils et militaires, guidés par Assimi Goïta a vite compris que la construction nationale repose nécessairement sur des valeurs qui fondent le vivre ensemble, l’appartenance à une communauté de destin.»

Il s’agit de  l’amour de la patrie, la protection du patrimoine national, la sauvegarde de l’intérêt général qui passe par l’affirmation de la souveraineté et de la dignité, du libre choix de nos partenaires stratégiques et des intérêts de notre peuple.

Le chef du gouvernement a appelé à « la mutualisation de toutes les forces nationales acquises à la Transition, quelles que soient leurs origines politiques, sociales, professionnelles, culturelles et cultuelles, afin de rendre irréversible le changement. »

« Mettons-nous ensemble dans une véritable union sacrée, derrière le président de la Transition, pour sauver notre patrie », a-t-il ajouté.

« J’invite à laisser tomber toutes les autres considérations pour sauver notre Nation », a lancé Dr Choguel Kokalla Maïga,.

DD/MD (AMAP)

By |2022-11-26T13:11:06+01:00novembre 26th, 2022|actualité, Actualité nationale, la-une|0 Comments