/, la-une/La Côte d’Ivoire annonce son retrait progressif de la MINUSMA

La Côte d’Ivoire annonce son retrait progressif de la MINUSMA

Bamako, 16 nov (AMAP) La Mission permanente de la Côte d’Ivoire auprès des Nations unies a confirmé la décision de retrait progressif des personnels militaires et de police ivoiriens déployés au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), dans une lettre en date du 11 novembre.

Selon la même source, « la relève de la compagnie de protection des soldats ivoiriens, basée à Mopti, ainsi que le déploiement des officiers d’état-major et des officiers de Police, prévus respectivement en octobre et novembre 2022, ne pourront plus être effectués ».

« De même, la Côte d’Ivoire n’envisage pas de relever, en août 2023, les militaires et autres éléments, présents au sein de la Force de la MINUSMA », poursuit la lettre.

La décision d’Abidjan intervient alors que 46 militaires ivoiriens arrêtés le 10 juillet dernier à l’aéroport international président Modibo Keïta de Bamako attendent d’être fixés sur leur sort auprès de la justice malienne.

Initialement, 49 militaires avaient été interpelés alors qu’ils venaient d’entrer sur le territoire malien. Trois personnels féminins ont été libérés pour des « raisons humanitaires » suite à une médiation du président togolais, Faure Gnassingbé.

SS/MD (AMAP)

By |2022-11-16T10:29:04+01:00novembre 16th, 2022|actualité, la-une|0 Comments