Un projet agro-industriel va supplanter la mine d’or de Morila

Bamako, 8 octobre (AMAP) Un projet agro-industriel de plus de quatre milliards de francs cfa va supplanter la mine d’or de Morila dont la fermeture effective est prévue pour l’année prochaine, a appris l’AMAP de source officielle.

L’après mine de Morila a été amorcé en 2008, et depuis, plusieurs réalisations ont été effectuées. Mais aujourd’hui, il s’agit de remplacer les activités actuelles périssables par d’autres plus durables et économiquement plus avantageuses pour les communautés, a-t-on expliqué de même source.

Une grande partie du site minier, soit 484 ha sur un total de 1.250, sera ainsi prochainement aménagée en un vaste centre agro-industriel abritant des unités agro-alimentaires et des stages de renforcement de capacités aux métiers agricoles.

En quatre ans, il sera investi un montant de 4.156.810.534 de francs cfa dont un milliard de contribution de Morila SA. Il est en outre prévu la création de centaines d’emplois permanents dont les occupants viendront majoritairement des communautés voisines de la mine.

« C’est une première en Afrique de voir la reconversion planifiée et en voie de réussite d’une mine qui ferme », a commenté le Premier ministre Soumaïlou Boubèye Maïga qui a assisté au lancement officiel du projet.

Depuis le code minier de 2012, la délivrance de permis d’exploitation est conditionnée au Mali au dépôt d’un plan de reconversion de la mine en vue du développement de la communauté d’accueil.

AT (AMAP)

Laisser un commentaire