Un programme pour réinsérer combattants peuhls et dogons

Bamako, 23 décembre (AMAP) Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a lancé, samedi à Mopti, un programme spécial destiné à réinsérer les combattants des groupes armés du centre du pays dans la vie publique, et cela, au nom de la réconciliation nationale.

Le programme va permettre à un certain nombre de miliciens armés qui s’entretuent dans des conflits fratricides dans le centre du pays, de postuler à des emplois publics ou de rejoindre les rangs de l’armée.

La multiplication de milices, en majorité peuhles et dogons, a non seulement accru l’insécurité dans le centre du pays, mais elle a aussi émietté le tissu social et asphyxié l’économie locale laissant sur le carreau de nombreux bras valides.

Ceux des miliciens qui accepteront de déposer les armes et d’intégrer le programme bénéficieront de formation en vue de leur insertion socioprofessionnelle.

Cette réinsertion devrait suivre la même méthodologie que les programmes DDR qui ont été lancés dans le nord du pays.

AT (AMAP)

Laisser un commentaire