Tominian : célébration de la Journée africaine des frontières

Tominian, 20 juin (AMAP) L’édition 2018 de la Journée africaine des frontières, organisée par le Groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) Tominian-Kosssi (Mali- Burkina), a été célébrée la semaine dernière, à Madouba, au Burkina Faso, sous la co-présidence du Secrétaire général de la province de Kossi, Ibrahim Bolly et du préfet du cercle de Tominian, Zoumana Norbert Dembelé, a constaté l’AMAP.

« Plus on va vers les frontières, moins on perçoit le développement, faisons donc du développement des zones  frontalières une priorité ! » était le slogan de la journée dont l’objectif était de contribuer à l’intégration de proximité en faisant des frontières non pas des barrières mais des passerelles.

Le préfet de Tominian a saisi l’occasion pour rappeler que l’espace transfrontalier Tominian-Kossi se positionne comme le laboratoire de la coopération transfrontalière en Afrique de l’Ouest, mue par la volonté de restaurer la paix et la cohésion sociale.

Le partenariat entre le Burkina Faso, le Mali et la Coopération allemande GIZ en matière de gestion des frontières, lancé depuis 2008, a enregistré entre autres résultats, la finalisation du processus de délimitation et de démarcation de la frontière entre les deux pays, la réalisation d’un Centre de Santé transfrontalier, l’élaboration et la mise en œuvre d’une Convention Locale de Gestion des Ressources Naturelles Transfrontalières (CLGRNT).

Il a permis également la matérialisation de plus de 400 km de pistes à bétail dans l’espace transfrontalier, la mise en place du Groupement Local de Coopération Transfrontalière Tominian-Kossi et la conclusion d’un accord-cadre de coopération transfrontalière entre les deux Etats.

 ST/KM (AMAP)

Laisser un commentaire