Tombouctou : lancement du Projet « Deuxième Décennie Pour la Paix »

Tombouctou, 22 février (AMAP)  Le directeur de cabinet du gouverneur de Tombouctou, Issiaka Bathily a présidé mercredi dernier dans la salle de conférence de la direction régionale de la santé, le  lancement du Projet « Deuxième Décennie Pour la Paix » conjointement initié par l’UNICEF, la FAO sur un financement du Fonds des Nations Unis pour la consolidation de la paix (PBF), a constaté l’AMAP.

Le projet est financé par le Fonds des Nations Unis pour la consolidation de la paix (PBF) avec l’objectif de concourir à l’utilisation du potentiel des jeunes filles et jeunes garçons en facilitant leur implication dans la réalisation et la gestion des actifs communautaires et par renforcement de leurs capacités à analyser les conflits et à faire le plaidoyer pour une cohésion sociale renforcée et une paix durable, a souligné le chef bureau de zone UNICEF de Tombouctou Almahady Haidara.

Ce projet s’inscrit en droite ligne du programme partenariat « Génération Sans Limites » lancé le 24 septembre 2018, par les Nations Unies pour répondre aux besoins des jeunes, à travers le monde selon le représentant de l’UNICEF dans la région de Tombouctou.

La cérémonie de lancement du projet a été l’occasion pour les acteurs en charge de sa mise en œuvre d’informer les autorités administratives, les bénéficiaires directs et autres parties prenantes sur le contenu et les objectifs du projet en vue d’avoir leur adhésion et leur implication effective dans sa mise en œuvre.

Plusieurs responsables régionaux et locaux ainsi que des représentants de la société civile, du Conseil régional des Jeunes, de la Coordination des Associations et organisations des femmes (CAFO), des ONG opérant dans la zone et des partenaires de la MINUSMA, la FAO ont pris part à la cérémonie.

Le directeur de cabinet du chef de l’exécutif régional a félicité et encouragé tous les partenaires techniques et financiers pour leur engagement constant aux côtés du Gouvernement malien dans le processus de retour de la paix et de la réconciliation nationale.

MSH/MS (AMAP)

Laisser un commentaire