Tombouctou : assassinat d’un commandant du MOC

Tombouctou, 10 septembre (AMAP) Un commandant et influent élément du Mécanisme Opérationnel de Contrôle (MOC) a été abattu, dimanche à Tombouctou, par des hommes armés non identifiés qui l’ont criblé de sept balles à bout portant, a constaté l’AMAP sur place dans la ville.

Membre très engagé pour le bon fonctionnement du MOC dont il était le chef de mission à Tombouctou, Saloum Ould M’Begui a été suivi et tué dans la rue aux environs de 21 heures 30, près du « cimetière des sinistrés », situé dans le quartier Hammabangou.

C’est le 24 mai dernier qu’a été installé le MOC à Tombouctou dans le but de rassurer les populations en attendant le désarmement et l’instauration de la confiance entre l’Armée et les groupes armés impliqués dans le processus de paix.

Constitué sur la base des dispositions de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, le MOC est composé de militaires de l’armée et de combattants de groupes armés.

MS (AMAP)

Laisser un commentaire