Sikasso : début d’un projet d’insertion économique de jeunes ruraux

Sikasso,30 mai (AMAP) Un projet d’insertion économique de jeunes ruraux soutenu par le Fonds international de développement agricole (FIDA) et la Coordination nationale des organisations paysannes (CNOP) a officiellement démarré ses activités, mardi à Sikasso.

Doté d’un financement de 1,435 milliard cfa provenant du Programme mondial d’Agriculture et de Sécurité alimentaire (GAFSP), le projet cible les jeunes ruraux des cercles de Sikasso et Yanfolila (3erégion), de Kati et de Dioïla (2èrégion) désirant s’investir dans les activités avicoles et piscicoles.

A son millier de bénéficiaires, dont environ 640 femmes, le projet entend offrir l’opportunité de s’insérer économiquement et de bénéficier, en ce qui concerne les femmes, d’une bonne formation dans les bonnes pratiques nutritionnelles, a expliqué le coordinateur national de l’Association des organisations professionnelles paysannes (AOPP), Seydou Tangara.

In fine, il s’agit de contribuer à la création d’activités génératrices de revenus et à l’amélioration des conditions des bénéficiaires par l’accroissement des possibilités leur permettant de garantir leur sécurité alimentaire et nutritionnelle et celle de leur famille, a précisé le responsable de la Coordination paysanne.

La cérémonie de lancement a été présidée par Mme Kanté Marie Claire Dembélé, représentant le gouverneur, en présence de plusieurs chefs de services techniques régionaux et locaux du secteur rural et de l’administration générale.

FD/MS (AMAP)

Laisser un commentaire