Sikasso : évaluation du cadre normatif en matière d’état civil

Sikasso, 19 septembre (AMAP) Un atelier régional de concertation sur l’évaluation du cadre normatif en matière d’état civil a pris fin le 14 septembre dernier à Sikasso, sous la présidence du Gouverneur de région, Boubacar Bagayoko, a constaté l’AMAP.

Organisé par le département de l’administration territoriale et de la décentralisation, le programme d’appui au fonctionnement de l’état civil et la mise en place d’un système d’information sécurisé (PAECSIS),  il avait pour  objectif d’impliquer  l’ensemble des acteurs opérationnels de l’état civil dans le processus d’évaluation du cadre normatif de l’état civil.

Les problématiques qui seront relevées par les participants permettront de formuler des recommandations et des propositions d’actions préventives et correctives en vue de l’adaptation des textes législatifs et règlementaires relatifs aux innovations  pour la modernisation de l’état civil.

Boubacar Bagayoko a déclaré que  l’évaluation du cadre normatif de l’état civil qui va déboucher sur la relecture des textes législatifs et règlementaires  nécessite l’implication de tous les acteurs du système à travers  les concertations dans toutes les régions du Mali.

Le PAECSIS qui est financé à  plus 25 000 000 Euro par l’union Européenne  dans le cadre du Fonds Fiduciaire d’urgence pour l’Afrique est mis en œuvre par  le Conseil et l’Agence de développement Belge (CIVIPOL et ENABEL) pour une période de quatre (4) ans.

La cérémonie s’est déroulée en présence du représentant du département de l’administration territoriale et de la décentralisation, Dr Abdoulaye Alkadi, des élus locaux, des responsables des services techniques et des représentants de l’administration.

FD/KM (AMAP)

Laisser un commentaire