Sikasso : A�laboration du plan da��action de lutte contre la traite des personnes

Sikasso, 22 mars (AMAP) Un atelier sur la��A�laboration du plan da��action contre la traite des personnes a pris fin le 16 mars dernier A� Sikasso, sous la prA�sidence de M. Amadoun Dicko, reprA�sentant du gouverneur de Sikasso, a constatA� la��AMAP.

Il sa��agissait de renforcer la rA�ponse nationale de lutte contre la traite des personnes et des pratiques assimilA�es par la��A�valuation de la��ancien plan triennal et la��A�laboration da��un plan quinquennal 2018-2022.

OrganisA� par le comitA� national de lutte contre la traite des personnes et pratiques assimilA�es en collaboration avec la��office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC) et la��Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), il sa��est penchA� sur les rA�sultats et les effets atteints de l’ancien plan d’action, le niveau d’exA�cution des diffA�rentes activitA�s et les prioritA�s pour l’Etat malien dans le cadre de la lutte contre la traite des personnes.

Amadoun Dicko a rappelA� les douloureux A�vA?nements de la Lybie oA? des A?tres humains ont A�tA� entassA�s et vendus comme du bA�tail avant de dA�clarer que face A� ces horreurs et ces atrocitA�s insupportables commises par des groupes terroristes et criminels, nous avons l’obligation d’agir collectivement.

La cA�rA�monie de clA?ture a regroupA� outre le reprA�sentant du gouverneur, la reprA�sentante de l’OIM, Mme Aminata Dicko, la reprA�sentante de l’UNODC, Mme Sadrine Bigorra, des A�lus locaux et des reprA�sentants de la sociA�tA� civile.

FD/KM (AMAP)

Laisser un commentaire