Ségou : la coopération s’installe entre l’Ecole Polytechnique de Ouagadougou et le CERFITEX

Ségou, 07 juin (AMAP) Les responsables et le personnel du centre de recherche et de formation pour l’industrie textile (CERFITEX) de Ségou ont reçu mercredi dans les locaux de l’établissement, une délégation de l’Ecole polytechnique de Ouagadougou (EPO) venue s’inspirer de l’expérience d’un centre de référence sous-régional en matière d’offre pour la formation professionnelle de pointe dans les filières d’emplois  en génie industriel et textile, a constaté l’AMAP.

Les visiteurs Burkinabés ont eu une séance de travail dans la salle de conférence du CERFITEX avec leurs partenaires du Mali sous la présidence  du Directeur du cabinet du gouverneur de Ségou, Bani Ould Mohamed Cissé au cours de laquelle la Directrice générale  de la structure, Dr. Awa Sorofé Doumbia entourée de ses collaborateurs a édifié la délégation du Burkina conduite par Lumbila, Bernard G. Zougouri sur l’ensemble des aspects du fonctionnement de l’établissement et ses objectifs.

Dans son intervention le représentant de l’exécutif régional a souligné le caractère judicieux de la coopération naissante entre les deux partenaires d’autant que « cette visite d’étude et d’échanges en matière de formation professionnelle dans le domaine du Génie Industrielle et du textile témoigne de notre vision commune à placer ces secteurs au cœur de la dynamique de développement de nos pays » a indiqué Bani Ould Mohamed Cissé.

Il a aussi affirmé le soutien des autorités à cette initiative  qui  va renforcer selon lui  la coopération en matière de formation de cadres compétents pour valoriser la filière coton de deux pays producteurs pilotes et booster la dynamique de l’industrialisation du secteur agricole pourvoyeur de milliers d’emplois.

Le chef de la délégation burkinabé confirmant cette vision soutiendra « Ce voyage d’étude est d’une importance capitale pour qui connaît l’importance que l’Etat burkinabé accorde à la valorisation du coton, notamment la transformation locale de la fibre ».

Soulignant la mission assignée au CERFITEX,  la Directrice générale a dit que son l’établissement assure la formation initiale et continue des auditeurs maliens et de la Sous-région en vue de contribuer  à la promotion de la recherche dans les domaines de l’industrie de manière générale et de celle du textile en particulier.

Mme Doumbia s’est réjouie de cette visite d’étude tout en nourrissant l’espoir qu’elle soit féconde pour baliser le terrain propice à une coopération fructueuse entre le CERFITEX  et l’EPO.

MAT/MS (AMAP)

Laisser un commentaire