Sécurité : ouverture de nouveaux postes de sécurisation à Diallassagou

De notre correspondant Oumar Guindo

Bandiagara,  14 janvier (AMAP) La localité de Diallassagou, chef lieu de l’ex-arrondissement du même nom, située à environ 50 Kms de la ville de Bankass et frontalière avec le Burkina Faso, centre névralgique des conflits dans la zone exondée de la région de Mopti, est désormais dotée d’une brigade territoriale et d’un escadron de gendarmerie, a appris l’AMAP.

L’ouverture officielle de ces nouveaux postes de sécurité décidée par les plus hautes autorités du pays, s’est déroulée le 08 janvier dernier sous la supervision  du commandant du groupement territoriale de gendarmerie de Bandiagara, le capitaine Boubacar  Goita.

Plusieurs autres responsables militaires dont le chef d’escadron de la gendarmerie de Bandiagara assurant l’intérim du commandant du groupement mobile de Koro, capitaine Sékou Kariba Konaté et le Commandant de la nouvelle brigade territoriale de gendarmerie de Diallassagou, le Major Mamadou Sogodogo étaient présents.

La cérémonie d’ouverture s’est aussi déroulée en présence des autorités civiles, notamment, le sous préfet, Issa Allassane Haidara,  le maire de Diallassagou, Amadou Guindo, le  2ème vice président du conseil de Cercle de Bankass, Hamadoun Togo, et plusieurs autorités traditionnelles de la localité.

‘’L’ouverture de ces postes permettra de dissuader et de mettre désormais en déroute les forces du mal qui sèment la terreur dans la zone. Elle contribuera à l’instauration de la sécurité et au renforcement de la quiétude chez les populations’’ a expliqué le capitaine Boubacar  Goita.

OG/MS (AMAP)   

Laisser un commentaire