Présidentielle : 17 candidatures validées pour 13 provisoirement rejetées

Bamako, 2 juillet (AMAP) La Cour constitutionnelle a publié, samedi, lors d’une audience à son siège à l’ACI 2000, la liste provisoire des candidats à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, a constaté l’AMAP.

Sur les 30 candidatures reçues, elle a validé 17 qui ont, de son avis, satisfait à toutes les exigences légales et règlementaires de validité.

Elles concernent Ibrahim Boubacar Keïta, Aliou Diallo, Housseini Amion Guindo, Mamadou Oumar Sidibé, Soumaïla Cissé, Dramane Dembélé, Moussa Sinko Coulibaly, Modibo Koné, Daba Diawara, Mamadou Diarra, Mohamed Ali Bathily, Modibo Sidibé, Modibo Kadjoké, Adama Kané, Kalfa Sanogo, Oumar Mariko et Mme Djénéba N’Diaye.

Les 13 autres  candidatures ont été invalidées par la Cour pour des raisons liées essentiellement au parrainage pour la plupart et au non paiement de la caution.

S’agissant des parrainages, des noms de conseillers communaux qui ne figurent pas sur la liste officielle délivrée à la Cour par le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, ont été communiqués.

Des candidats dont Me Mountaga Tall, Choguel Kokala Maïga, Cheick Modibo Diarra, Harouna Sankaré, se sont retrouvés dans ce cas ci alors que la candidature de Niankoro Yeah Samaké, a été invalidée au motif qu’il a dans son dossier un «casier judiciaire irrégulier» qui n’est pas signé du greffier en chef.

Les contestations et réclamations éventuelles dirigées contre les candidatures doivent être déférées à la Cour constitutionnelle dans les vingt quatre (24) heures qui suivent la présente proclamation.

KM (AMAP)

Laisser un commentaire