Le Mali célèbre à Nioro la journée internationale de l’élimination des violences à l’égard de la femme

De notre correspondant Moussa Diakité

Nioro, 28 novembre (AMAP) Le Mali, à l’instar de la Communauté internationale a célébré samedi à Nioro, la journée internationale de l’élimination des violences à l’égard de la femme, sous la présidence du sous-préfet  de Cercle, Bakary Camara, a constaté l’AMAP.

Organisée par le Projet MEDIK, l’association pour l’appui au développement global (ADG) et les services du développement social et de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, la journée visait à attirer l’attention des communautés sur la pertinence des violences faites aux femmes et aux filles afin qu’elles prennent elle-mêmes conscience d’un changement de comportement.

Bakary Camara s’est félicité du choix de Nioro pour la célébration de la journée avant d’assurer les initiateurs de l’accompagnement de l’administration  dans leur combat de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles.

Le représentant du projet MEDIK, Hamadoun N. Maïga a saisi l’occasion pour rappeler que le taux de prévalence des MGF/E au Mali demeurait très élevé chez les jeunes filles de 0 à 14 ans (76%) et chez les femmes de 15 à 49 ans  (83%), selon les résultats d’une enquête menée en 2015.

La même enquête a révélé, selon M. Maïga que 16% des filles sont mariées avant 15 ans et que 49% des femmes de 15 à 49 ans le sont avant 18 ans et que les proportions de violences physiques et psychologiques demeuraient aussi élevées.

Les responsables de l’ADG ont mis à profit cette journée pour remettre une somme de 2 millions de FCFA aux maisons d’attentes des femmes de Nioro et de Bafoulabé.

La cérémonie s’est déroulée en présence des élus locaux, des responsables des services techniques, des représentants de la société civile et d’une foule nombreuse.

MD/KM (AMAP)

Laisser un commentaire