Niono : des écoles ferment pour cause d’insécurité grandissante

Niono, 5 décembre (AMAP) La fermeture des écoles par crainte de représailles des éléments djadhistes gagne de l’ampleur dans le cercle de Niono, a appris l’AMAP de source proche de l’Académie d’enseignement.

  « Depuis la crise politico=sécuritaire de 2012, jamais le ressort du Centre d’animation pédagogique (CAP) de Niono n’avait enregistré autant de fermeture d’écoles », a affirmé son directeur, Modibo Traoré

Si l’année scolaire a commencé avec seulement 2 écoles fondamentales non rouvertes du fait de la menace des djadhistes, notamment celles de Touraba dans la commune rurale de Sokolo et Toladji dans la vommune rurale de Nampalari, ce décompte a beaucoup évolué deux mois après, dépassant la dizaine d’établissements à avoir été obligés  de fermer leurs portes.

Selon le directeur du CAP, 12 autres écoles ont grossi la liste des fermetures à cause de l’insécurité grandissante. Il s’agit notamment des écoles des localités de Kala Nampala, N’djila et Sinzana, a indiqué M. Traoré.

Sur environ 419 écoles que compte l’Académie d’enseignement de Niono, 14 sont au total désormais fermées pour cause d’insécurité.

MHS/MS (AMAP)

Laisser un commentaire