Mopti : Ouverture de la première session – 2019 de la Cour d’assises

Mopti, 11 avril (AMAP) Le directeur de cabinet du gouverneur de région, Kantara Diawara a présidé lundi dernier à Mopti, la cérémonie d’ouverture des travaux de la 1ère session 2019 de la Cour d’assises en présence  de son premier président, Issa Traoré, a constaté l’AMAP.

La  session  examinera 41 procédures impliquant 82 accusés dont 28  en détention et 54 non détenus, sur des infractions concernant  des  atteintes à la propriété d’autrui, des cas de vol qualifié, d’assassinats, de meurtres, de coups mortels  et d’atteintes aux mœurs.

« Dans le contexte actuel du mali où la famille est disloquée, l’éducation pervertie, l’administration gangrenée et la justice décriée, la seule lueur d’espoir reste la justice juste, une justice qui ne frémit pas devant la puissance du fort ou du riche, et ne s’émeut pas devant les larmes du faible ou du pauvre. » a déclaré le président de la cour d’appel, Issa Traoré

«  C’est cette justice régulatrice de la société dont le Mali a besoin. C’est à ce sursaut ultime qui passe par un profond examen de conscience que j’invite les acteurs de la justice et membres de la grande famille judiciaire pour sauver notre patrie »  a -t -il conclu.

La  cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des élus locaux, du procureur général près de la Cour d’Appel de Mopti, Mohamed Maouloud Najim, du bâtonnier, Me Simon Lougué, des chefs de services régionaux, des membres de la famille judiciaire, des membres du bureau dela MINUSMA de Mopti.

DC/KM (AMAP)

Laisser un commentaire