Mopti : l’Equipe régionale d’appui à la réconciliation se dote d’un plan d’actions sur deux ans

Mopti, 13 juin (AMAP) L’équipe régionale d’appui à la réconciliation (ERAR) de Mopti s’est dotée d’un plan d’action en vue de l’opérationnalisation de ses activités à la faveur d’un atelier, dont les travaux se sont déroulés les 6 et 7 juin derniers dans la Venise malienne sous l’égide du ministère de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, a constaté l’AMAP.

Les participants ont préalablement planché au cours de l’atelier sur divers outils et documents référentiels relatifs à la méthodologie d’élaboration des Plans d’Action des ERAR, aux manuels de procédures administratives comptable et financières, de Suivi-Évaluation du Projet  « Ensemble vers la Réconciliation pour la Paix (ERP) » et à l’étude cartographique des conflits dans les Régions du Centres et du Nord du Mali avant de dégager un plan d’actions reparti  sur deux ans (2018-2019).

L’élaboration de ce plan d’actions qui s’étale sur deux années a consisté à identifier les actions prioritaires à mener pendant cette période, à procéder à la priorisation des zones d’intervention, convenir d’un calendrier de mise en œuvre des actions retenues, répertorier les acteurs d’exécution ainsi que les moyens à mobiliser pour la réussite du plan.

A l’issue des travaux, le plan élaboré s’articule autour de la création des comités de réconciliation dans les communes , plus près des réalités du terrain au niveau des 5 cercles retenus (Koro,Douentza, Youwarou, Ténenkou et Djenné); l’organisation de campagnes d’éducation et de sensibilisation à la citoyenneté et au civisme ainsi que l’organisation et l’animation des séances de dialogue communautaires dans les communes identifiées.

Le chef de l’équipe régionale d’appui à la réconciliation de Mopti, Ali Kampo a exprimé la satisfaction pour le plan élaboré qu’il qualifie, par ailleurs comme « un plan réaliste, perfectible qui nous oriente vers des objectifs définis, précise les activités et les indicateurs d’évaluation ».

Les  ERAR ont été mises en place par le ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale avec l’appui de l’Union Européenne, la GIZ et la MINUSMA dans le cadre des initiatives concourant à la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali.

DC/MS (AMAP)

Laisser un commentaire