Macina : recyclage des membres des commissions du SAP

Macina  31 Aout 2018 (AMAP) Une session de recyclage des membres des commissions du Système d’alerte précoce (SAP) a pris fin le 31 août dernier à Macina, sous la présidence du 1er adjoint du préfet de cercle, Tiémoko Magassa, a constaté l’AMAP.

Les participants ont échangé sur entre autre sujets, la création du SAP, le rôle des acteurs, l’ancrage institutionnel, les missions classiques et nouvelles de l’organisation, la méthodologie classique, le système expert et la collecte des données (données structurelles et conjoncturelles).

Le chef de la Cellule suivi -évaluation du SAP, Ouésseni Cissé a saisi l’occasion pour rappeler que le Système d’Alerte Précoce se basait sur une collecte permanente des données liées à la situation alimentaire et nutritionnelle des populations.

« L’accès à des données fiables en temps quasi réel permettrait ainsi de préparer des réponses plus rapides et plus efficientes aux problèmes alimentaires », a-t-il conclu.

Financé par le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS), en partenariat avec la Banque Mondiale et le gouvernement malien, l’atelier a regroupé, le coordinateur régional du SAP de Ségou, les sous préfets du cercle, les élus locaux, les responsables des services techniques et les représentants de la société civile.

 AK/KM (AMAP)

Laisser un commentaire