Les Pays-Bas contribuent pour 2 millions de dollars US au Fonds Fiduciaire en Soutien à la Paix et la Sécurité au Mali

Bamako, le 28 novembre 2018

Les Pays-Bas renforcent leur participation au Fonds Fiduciaire en Soutien à la Paix et la Sécurité au Mali avec une contribution d’environ 2 millions de dollars américains. Cet appui s’est concrétisé au cours d’une cérémonie tenue ce 28 novembre 2018 au Quartier Général de la MINUSMA.

Le Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour le Mali, SEM Mahamat Saleh ANNADIF, a officiellement signé avec le Chef de Coopération des Pays-Bas et Chargé d’Affaires, M. Paul Tholen, une convention de financement d’un montant d’environ 2 millions de dollars américains au Fonds Fiduciaire en soutien à la Paix et la Sécurité au Mali, administré par la MINUSMA.

Dans le cadre de l’appui du Gouvernement des Pays-Bas à la Paix et à la Sécurité au Mali, la nouvelle contribution néerlandaise sera dédiée au renforcement de la chaine pénale au Nord du Mali.

SEM Mahamat Saleh ANNADIF a déclaré que «Les projets qui seront financés au travers de cette contribution permettront de s’assurer que les institutions judiciaires maliennes fonctionnent à pleine capacité pour répondre aux besoins des citoyens au Nord du Mali en matière de justice. Les Pays-Bas sont un promoteur international clé de l’état de droit et des droits de l’homme, et je suis très reconnaissant d’avoir l’occasion de le souligner encore une fois aujourd’hui.»

Il importe de rappeler que les Pays-Bas sont déjà engagés aux côtés de la MINUSMA par une contribution à la Force militaire (248 militaires) et à UNPOL (11 policiers) destinée à protéger les populations maliennes et soutenir la stabilité et la sécurité du Mali.

Le renforcement de la chaine pénale à Tombouctou, Gao, Ménaka et Mopti a déjà été soutenu au travers d’une collaboration fructueuse entre la MINUSMA et les Pays-Bas depuis 2015. Cette nouvelle contribution des Pays-Bas viendra solidifier les aquis et renforcer la présence des institutions judiciaire dans d’autres localités du Nord du Mali. A travers le Fond Fiduciaire, les Pays-Bas accordent également un appui crucial au processus de médiation et à la Commission de Suivi de l’Accord, et en faveur des droits de l’Homme, pour la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix (Accord d’Alger).

Pour rappel, le Fonds Fiduciaire des Nations Unies en Soutien à la Paix et la Sécurité au Mali a été créé à la demande du Conseil de Sécurité (Résolution 2085 (2012)) afin de soutenir les efforts du Gouvernement du Mali à faire face à la crise et garantir les perspectives de développement à long-terme du pays, telles que le retour de l’autorité de l’Etat, la promotion du dialogue national, la réforme du secteur de sécurité, la coopération régionale, les Droits de l’Homme, le soutien aux élections, le processus de Désarmement-Démobilisation-Réintégration et des projets socio-économiques.

L’Allemagne, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse et la Turquie en sont les principaux bailleurs de Fonds.

Laisser un commentaire