Le ministre Abdoulaye Diop (g), à la tête de la délégation malienne, qui comprend la ministre de la santé et du développement social, le colonel Assa Badiallo Touré (c) et le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mamadou Samaké (d)

Bamako, 20 sept (AMAP) Le Mali est valablement représenté par son ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, à la tête de la délégation, au 3è sommet sur l’action climatique et de celui sur les Objectifs du développement durable (ODD) à New York, aux Etats-Unis, a appris l’AMAP de source officielle.

Les deux rencontres de haut niveau, se tiennent en marge de la 78ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies (18 au 26 septembre 2023), à la cérémonie d’ouverture de laquelle le ministre Abdoulaye Diop, à la tête de la délégation malienne, a pris part mardi, à New York,

Cette 78ème session est placée sous le thème : « Rétablir la confiance et raviver la solidarité mondiale : accélérer l’action en faveur de l’Agenda 2030 et ses objectifs de développement durable vers la paix, la prospérité, le progrès et la durabilité pour tous ».

Lors de ce rendez-vous mondial, le ministre Diop participera au débat général au cours duquel « il portera la voix du Mali à la tribune des Nations unies, prendra part aux réunions thématiques de haut niveau organisées en marge de la session et mènera des consultations bilatérales avec plusieurs autorités des pays amis et partenaires du Mali. »

Le Mali, qui fait partie des pays ayant signé et ratifié le Protocole sur l’Alliance solaire internationale, saisira l’opportunité pour échanger avec les partenaires de l’Alliance et leur présenter le plan national de réduction des Gaz à effets de serre d’ici 2030.

Dans cette optique, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mamadou Samaké, participera aux panels qui porteront sur les thématiques : « renforcer la résilience et ne laisser personne de côté » ; « changer la donne : mettre la science, la technologie, l’innovation et les données au service d’une action porteuse de transformation ».

Sans oublier la « mobilisation des financements et des investissements et moyens nécessaires à la réalisation des objectifs de développement durable ».
M. Samaké prendra, également, la parole pour évoquer la position du Mali sur ces questions d’intérêts généraux pour les pays de l’Alliance.

De son côté, la ministre de la Santé et du Développement social, le colonel Assa Badiallo Touré, au cours de son séjour, prendra la parole lors de rencontres de haut niveau sur la préparation, la prévention et la riposte face aux pandémies, la couverture sanitaire universelle et la tuberculose.

Le colonel Assa Badiallo Touré participera, également, à des rencontres avec des personnalités et des partenaires techniques et financiers dans le domaine de la santé et de l’humanitaire.
SS/MD (AMAP)