Kéniéba : importants dégâts matériels suite à des échauffourées de manifestants avec les forces de l’ordre

Kéniéba, 12 juin (AMAP) Des vandales ont battu, dimanche soir et lundi dans la matinée, les pavés à Kéniéba voulant manifester leur désapprobation de la mesure de suspension prononcée à l’encontre de certains de leurs camarades, présumés être à l’origine de l’arrêt du travail qui a bloqué 72 heures durant le fonctionnement de la mine de Gounkoto, a constaté l’AMAP.

Au cours des affrontements avec les forces de l’ordre, ils ont saccagé puis incendié le domicile de Préfet et celui d’un député élu dans la circonscription, des bureaux de la Préfecture où les cartes d’électeurs Biométriques réceptionnées à la veille ont été toutes brûlées.

Ces échauffourées ont fait plusieurs blessés dont un manifestant qui serait gravement touché a confié une source sécuritaire. La ville est restée longtemps, sous une vive tension lundi après midi, malgré l’arrivée de renforts de Kayes et de Bamako pour limiter les dégâts.

MFS/MS (AMAP)

Laisser un commentaire