Kayes : MEDIK signe pour 20 millions FCFA avec ADG pour combattre la mortalité maternelle et néonatale

Kayes, 10 janvier (AMAP) le Projet Évacuation des Mères dans 5 Districts de Kayes (MEDIK) a signé samedi dernier dans les locaux  de la Direction  régionale de la Santé de Kayes des contrats de partenariat d’une valeur globale de 20 millions de Fcfa avec l’ONG nationale  ADG (Association pour l’appui au développement global) en vue de mener des activités de s ensibilisation et de formation pour l’amélioration de la santé de l’enfant et de la mère.

Grâce  au projet  MEDIK  Bénéficiant d’un financement canadien, l’ONG  ADG  va couvrir, au total les ressorts de  5 Centres de Santé de Référence (CSRéf)  comprenant 109 aires de santé et 888 villages et hameaux à travers les districts de Nioro, Diéma, Yélimané, Bafoulabé et  de Oussoubidiagna .

Il s’agit d’un travail de terrain en vue de l’amélioration de l’état de santé des populations en général, et de préserver en particulier la santé maternelle et néo-natale.

« Ce projet doit  contribuer à l’amélioration des indicateurs de la santé  en comblant les insuffisances et faire en sorte  qu’aucune femme ne meurt en donnant la vie, que chaque enfant puisse vivre au-delà de 5 ans», a confié le Directeur régional de la santé de Kayes, le  Dr Checik Tidiane Traoré.

« MEDIK est en train d’améliorer quotidiennement l’état de santé de nos populations et les contrats qui viennent d’être signés doivent nous engager tous » a soutenu pour sa part le directeur régional du Développement Social et de l’Economie Solidaire, Dramane Coulibaly.

« L’ADG qui opère depuis plusieurs années dans les régions de Kayes, Mopti, Gao et Kidal mise sur son expérience et la compétence de ses 195 agents  ainsi que le soutien de lus d’une quarantaine d’ONG  partenaires pour conforter le Projet MEDIK dans son choix et relever le défi » a  assuré, Abdoul Aziz Diallo, président de l’organisation non gouvernementale.

BMS/ MS (AMAP)

Laisser un commentaire