Le mouvement politique et citoyen An Biko a organisé du 26 décembre 2023 au 10 janvier 2024, la 1ère  édition du festival sous le vocable de  » Kayi Kum  Ben 2024″, à Kayes. C’est une initiative de la première responsable de l’organisation politique et citoyen, Mme Fatoumata Niane dite Batouly.

L’objectif visé à travers ce festival est de permettre aux artistes locaux, nationaux et internationaux, ainsi que les ethnies qui composent le Mali de se produire sur une scène en exprimant leur authenticité, leur langage fort destiné à la paix, à la cohésion sociale et au vivre ensemble.

Au delà du l’aspect festif, on a constaté et compris à travers ce festival un impact pluri dimensionnelles notamment le côté  économique à travers l’organisation de la foire (plus de 83 stands et d’exposants) dont beaucoup d’exposants ont exprimé leur sentiment de satisfaction quant à l’organisation de cette foire qui somme toute leur ont permis de réaliser environ 40% de leur chiffre d’affaires. Le social  était également  au rendez vous avec plusieurs dons dans les orphelinats, structures de santé, infrastructures scolaires.

Le festival  a été officiellement ouvert le 29 décembre 2023,  couplé à celui  de la foire,  qui a eu lieu au terrain Kass de Légal Ségou, un quartier populaire de la Région de Kayes.  La cérémonie de lancement était co-présidée par le gouverneur de la Région de Kayes, le Colonel major Moussa Abdoulaye Soumaré et Mme Fatoumata Niane dite Batouly, promotrice du festival « Kayi akaum Ben 2024 ».

« Je suis un gouverneur réellement comblé, car, une digne fille manifeste sa générosité dans la Région de Kayes et du Mali. Cette digne fille manifeste comme elle a l’habitude de faire, depuis trois ans, sa générosité, sa sympathie et son attachement à la région. Comment ne pas être  heureux si on est gouverneur d’une région dont ses enfants contribuent à son développement », a évoqué le gouverneur de Kayes.

Il a réitéré son accompagnement et de la population de Kayes. « Vous avez nos bénédictions. Et,  nous en tant que administration publique, tout ce qui va dans le sens du développement de la région  nous serons là pour soutenir et sommes  là pour vous accompagner à l’atteinte de vos objectifs », a  fait savoir le colonel major Moussa Abdoulaye Soumaré,  gouverneur de Kayes.

La vice présidente du mouvement An Biko, Mme Touré Binta Niane, a rappelé que ce festival se veut de rassembler les jeunes du Mali, de Kayes à Kidal, afin de montrer l’unité du Mali et faire savoir que  le Mali est Un et Indivisible. La vice présidente a également rappelé que ce festival, à travers la foire,  veut  montrer aux opérateurs économiques et partenaires que Kayes a besoin des investisseurs dans plusieurs domaines de développement. « Batouly est en train de faire de son mieux mais, si d’autres viennent s’ajouter à elle, cela boostera davantage  l’économie et le développement de la Région », a expliqué Mme Touré Binta Niane.

Arrivée dans la capitale des Rails, sa ville natale, le 28  décembre dernier,  la présidente du mouvement An Biko, Mme Fatoumata Niane a été accueillie par des Kayesiens et Kayesiennes de la manière impressionnante, à la gare ferroviaire de Kayes. Très émue, pour cet accueil exceptionnel, Batouly a remercié la population de Kayes et les Hommes de médias pour l’accueil qui lui a été réservé.

Le  séjour de la première responsable du mouvement politique et citoyen à Kayes n’a pas été de tout repos. En marge du festival « Kayi Kum Ben 2024 »,  Mme Fatoumata Niane a célébré le réveillon de 2023,   présidé des  cérémonies de remises de dons et  inaugurations  des réalisations par le mouvement An Biko et  installation de 20 premiers sur 100 jeunes dans plusieurs domaines de développement.

Mme Fatoumata Niane dite Batouly a, dans le cadre de ces réalisations (rénovation et réhabilitation des infrastructures scolaires) inauguré le lycée Dougoukolo Konaré  de Kayes. C’est un établissement scolaire construit en 1975. 44 sur 45 Salles de classes ont été entièrement rénovées plus  des toilettes, un terrain de basketball construit dans la cour et dons de 40 lampadaires pour éclairer la cour de l’établissement scolaire, qui compte plus de 3 000 élèves et d’une centaine d’enseignants, après la cérémonie inaugurale elle a visité les locaux du lycée, qu’elle a effectué une partie de ses études secondaires.

Batouly a également  rénové entièrement le groupe scolaire du quartier  Khasso de Kayes et le groupe scolaire du quartier liberté et des dons de table- bancs. Mme Fatoumata Niane  a visité l’hôpital Alfousseyni Daou de Kayes et fait dons de  kits sanitaires composés  des moustiquaires, des draps et  des savons. Le séjour de la présidente du mouvement politique et citoyen An-biko,  a été également marquée par visite et remise  d’importantes quantités de  kits alimentaires et sanitaires à l’orphelinat de Khouloum dans le quartier  Kayes  n’di  (Attbougou). 40  lampadaires remis  aux habitants du quartier de Kayes n’di.

La native de la capitale des Rails a visité le centre de formation An Biko pour les femmes de Kayes, au quartier liberté,  afin de s’imprégner du bon fonctionnement du centre.  Et, aussi dans le cadre du festival « Kayi Kum Ben 2024 », elle a présidé les cérémonies de « Somonofoli »  et courses de pirogues au bord du fleuve de Légal Ségou. La réalisation de ces projets et dons a été accueillie avec un grand soulagement par la population de Kayes et les autorités de la région. Mme Fatoumata Niane Batouly a, pendant son séjour à Kayes, rendu des visites de courtoisie à des chefs de quartier et des autorités coutumières notamment le chef de coordination des quartiers de Kayes, Moussa Diarra, qui lui a décerné une attestation pour ses œuvres de bienfaisances dans les quartiers de Kayes et pour les bons et loyaux services rendus. Ce n’est pas tout, partout où elle est passée, elle a été accueillie avec tous les honneurs par la population et les bénéficiaires de ses actions humanitaires.

Le proviseur du lycée Dougoukolo Konaré, Sékou Tahara Traoré lui a délivré une attestation de reconnaissance pour la réhabilitation et rénovation d’infrastructures au lycée Dougoukolo Konaré de Kayes. Dr Samou Diarra, directeur général de l’hôpital Alfousseyni Daou de Kayes a, à son nom et au nom de ses collaborateurs, remercié Mme Fatoumata Niane Batouly pour ce qu’elle en train de faire pour la population et l’hôpital de Kayes.

Le directeur et manager de l’orphelinat de Khouloum, quartier Attbougou  de Kayes, Lassina Traoré a évoqué qu’ils sont en train d’informer les Maliens de bonne volonté afin qu’ils puissent apporter leur soutien à leur structure de garderie d’enfants. « Batouly a répondu notre cri de cœur,  nous la remercions pour son sens élevé de l’humanisme », a-t-il signifié dans son allocution.

Siné S. TRAORÉ