Kangaba : les acteurs locaux apprennent à exploiter le Système d’alerte précoce

Kangaba, 19 juin (AMAP) Les acteurs locaux, dont le préfet et ses adjoints, ont appris à exploiter les données du Système d’alerte précoce (SAP) lors d’un atelier que la ville de Kangaba a abrité les 8 et 9 juin derniers, a constaté l’AMAP.

Représentants des services techniques, membres du système d’alerte précoce (SAP), les maires et leurs secrétaires généraux, le président du conseil de Cercle, les responsables d’Ong opérant pour la sécurité alimentaire du cercle et des membres d’associations ou de groupements féminins ont suivi la formation. sur la méthodologie, l’évaluation et les outils de collecte du SAP à la faveur d’un atelier organisé à leur intention, a constaté l’AMAP.

L’atelier dont les travaux étaient présidés par le conseiller aux affaires économiques et financières du Gouverneur de la région de Koulikoro, Binogo Oouologueme, s’est déroulé sous l’égide de l’unité de gestion du projet de renforcement du dispositif national de sécurité alimentaire (RDNSA), en partenariat avec l’Union Européenne.

Il s’agissait, pour les initiateurs, de former les acteurs locaux et communaux sur les techniques de remplissage correct des questionnaires SAP et de les informer des résultats du cadre harmonisé et du système d’expertise SAP pour une meilleure appropriation desdits résultats et leur intégration dans les politiques de développement locales.

Pendant deux jours, les participants ont eu droit à diverses communications sur le SAP et ses missions, sa méthodologie, sur le cadre harmonisé d’analyse et d’identification des zones à risque, les populations vulnérables, ainsi que sur la méthode de détermination des populations en insécurité alimentaire nutritionnelle.

SD/MS (AMAP)

Laisser un commentaire