Kangaba : gestion intégrée des chenilles légionnaires du maïs

Kangaba, 5 septembre (AMAP)Un atelier sur l’identification et les méthodes de gestion intégrée des chenilles légionnaires du maïs, destiné à une trentaine d’agents d’agriculture venus des 09 communes du Cercle, a bouclé ses travaux le 30 août dernier à Kangaba, a constaté l’AMAP.

Présidé par le préfet de Cercle,Mamadou Maïga, il avait pour objectif de contribuer à un meilleur contrôle de la chenille légionnaire d’automne par le renforcement des capacités managériales des producteurs.

Cet atelier entre dans le cadre de l’approche de la Gestion Intégrée de la Production et des Déprédateurs (GIPD) et la mise en place d’un système d’alerte précoce du projet d’appui d’urgence de lutte contre la chenille légionnaire au Mali, financé par la FAO.

Les participants ont, trois jours durant, échangé sur entre autres, l’identification, la biologie, l’écologie, les dégâts de la chenille et les méthodes de gestion, la définition des concepts, les techniques d’animation- facilitation en milieu rural, les outils d’animation-facilitation,  les techniques et outils de modération et de communication en milieu rural .

Des infestations dues à la chenille légionnaire d’automne (Spodoptera frugiperda ), un redoutable ravageur, ont été localisées dans presque toutes les zones de production de maïs avec des dégâts économiquement importants par endroits.

SD/KM (AMAP)

Laisser un commentaire