La vice-présidente du mouvement An-Biko, Binta Niane a effectué le mercredi 2 août dernier, une visite de terrain au quartier de Banconi-Dianguinébougou, en Commune I, dans le cadre des activités de son programme baptisé « Hivernage Tour ».

Accompagnée d’une forte délégation qui comprenait le responsable de la communication du mouvement An-Biko, Daouda Camara, le maire délégué de Djélibougou, Fodé Mamadou Konaté et le chef de quartier, Sory Diallo, la vice -présidente du mouvement An-Biko était venue apporter son soutien et ses encouragements à la commission d’assainissement de la Commune I.

À son arrivée, la délégation a pu constater avec satisfaction que les membres de la commission, appuyés par la population, s’activaient pour désobstruer le pont de la route de Banconi-Dianguinébougou.

Emerveillé par la forte mobilisation, le chef de quartier a salué la présidente du mouvement An-Biko, Mme Fatoumata Batouly Niane pour avoir initié ce programme qui vise à rendre propre la ville de Bamako. « Ça fait quelques années maintenant qu’elle (Mme Fatoumata Batouly Niane, ndlr) organise et finance cette activité. Nous sommes fiers d’elle et serons toujours disponibles pour soutenir et accompagner toutes les initiatives visant à rendre propre notre capitale », a dit Sory Diallo.Avant de lancer un appel aux autorités de la Transition pour l’élargissement du pont Banconi-Dianguinébougou qui relie le quartier au reste de la ville de Bamako.

Présent à la rencontre, Ahmed Tidiane Haïdara, fils de Chérif Ousmane Madani Hadidra, abondera dans le même sens, en témoignant sa reconnaissance à la présidente du mouvement An-Biko et en invitant la population de la Commune I à rester mobilisée jusqu’à la fin de l’opération.

« L’année dernière également, le mouvement An-Biko a initié une opération d’assainissement dans notre quartier », a témoigné Ahmed Tidiane Haïdara qui a conseillé à la population d’éviter de déverser des ordures sur le pont. « Nous sommes très contents de bénéficier à nouveau de ce programme du mouvement An-Biko qui contribue au développement du pays et à l’épanouissement des femmes et des jeunes », a terminé Ahmed Tidiane Haidara, sous les ovations de l’assistance.

« Nous avons initié ce programme « Hivernage Tour » pour rendre la ville de Bamako plus propre. C’est un programme axé sur les activités de curage des collecteurs, des caniveaux et l’évacuation des ordures au dépôt final », a expliqué la vice-présidente du mouvement An-Biko, Binta Niane. Elle continuera, en rappelant que le lancement de l’édition de cette année a eu lieu le 4 juin en Commune VI.

Depuis cette date, a-t-elle assuré, les équipes d’assainissement des six Communes du District de Bamako sont à pied d’œuvre et effectuent, chaque semaine, des opérations d’assainissement dans leur quartier respectif. « Cette année, nous ciblons principalement les ponts, les grands collecteurs et les caniveaux afin d’éviter que la pluie ne cause pas des dégâts humains et matériels pendant l’hivernage.

Selon les prévisions météo, la densité de la pluie sera très élevée cette année et notre mouvement (An-Biko, ndlr) se porte volontaire pour prévenir d’éventuels dégâts», a conclu Binta Niane. La vice-présidente du mouvement An-Biko a donc lancé un appel à la population de la capitale à se mobiliser autour de la commission d’assainissement pour la réussite de l’opération. Pour mémoire, le mouvement An-Biko a été porté sur les fonts baptismaux il y a un peu plus de deux ans par Mme Fatoumata Batouly Niane.

 Siné S. TRAORÉ