Election : le président Keïta tend la main aux perdants

Bamako, 21 août (AMAP) Le président Ibrahim Boubacar Keïta a, quelques heures seulement après la confirmation de sa réélection par la Cour constitutionnelle, tendu lundi la main aux perdants de la présidentielle et appelé à « un avenir » où nul ne sera exclu.

« A mon jeune frère, Soumaïla Cissé, je voudrais tendre la main », a notamment déclaré le président Keïta en s’adressant nommément au chef de file de l’opposition républicaine dont les partisans continuaient à réclamer la victoire.

« Après la bataille électorale, il y a les retrouvailles. Car pour bâtir un avenir de tous les possibles, le Mali doit pouvoir compter sur toutes ses filles et tous ses fils », a poursuivi le président réélu en assurant que « la République n’exclura personne ».

« J’en serai le garant », a enfin promis le chef de l’Etat qui, selon les résultats définitifs proclamés lundi par la Cour constitutionnelle a été réélu avec 67,16 pour cent des suffrages pour un second et dernier mandat prenant fin le 3 septembre 2023.

Un total de 24 candidats, dont une femme, étaient en lice pour l’élection présidentielle de cette année au Mali. Vingt-deux sont tombés au premier tour laissant s’affronter au 2ème tour le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, et le chef de file de l’opposition.

AT (AMAP)

Laisser un commentaire