Dièma : l’ONG IAMANEH-Mali renforce le combat contre les MGF

Dièma, 27 juillet (AMAP) L’ONG IAMANEH-Mali en partenariat avec l’Agence espagnole pour la coopération internationale et le développement(AECID) a présenté son nouveau projet dédié à la lutte contre les mutilations génitales féminines, (MGF) et leurs conséquences ainsi qu’au renforcement des capacités des acteurs locaux sur la santé de la reproduction à travers le Cercle de Dièma, a constaté l’AMAP.

Dans l’ensemble des communes du Cercle, notamment  Diéma, Diangounté-camara, Béma, Madiga-sacko, Dianguirdcé, Lambidou et Fassoudébé  les acteurs locaux, membres des comités communaux d’actions pour l’abandon des pratiques traditionnelles néfastes (CCAPN) et du comité local actions pour l’abandon des pratiques traditionnelles néfaste ont pris connaissance du nouveau projet à la faveur d’une série d’ateliers organisés du 17au 24juillet par l’Ong  pour la circonstance.

Selon Mme Virginie Mounkoro, représentante pays de  IAMANEH,  le nouveau programme a pour leitmotiv « Pour une vie libre de violence et de discrimination à l’égard des femmes et des filles dans le cercle de Diéma, au Mali » et il devra contribuer efficacement à la réduction des cas de mutilation génitale féminine, de mariage précoce et forcé, (MPF).

Il se fixe également comme objectif de permettre aux bénéficiaires de tirer de riches enseignements sur la santé sexuelle et reproductive, les droits humains et leurs corrélations avec les pratiques traditionnelles néfastes, a indiqué Mme Mounkoro.

Les ateliers dont l’organisation a été placée sous la présidence du Préfet, Abou Diarra ont donné l’occasion au chef de l’exécutif local de saluer les responsables de l’Ong pour leur souci permanent d’œuvrer en faveur du bien-être des enfants,  de la défense de leurs droits.

OB/MS (AMAP)

Laisser un commentaire