Diéma: la lutte contre la malnutrition au centre des échanges

Diéma, 29 mai (AMAP) Un atelier sur l’approche positive déviance -foyer pour la prise en charge de l’insuffisance pondérale chez les enfants malnutris a pris fin, le 26 mai dernier à Diéma, sous la présidence du préfet de cercle, Abou Diarra, a constaté l’AMAP.

Organisé par l’ONG World Vision et le Centre de Santé de Référence de Diéma, l’atelier avait pour objectif de former les acteurs en vue d’améliorer le statut nutritionnel des enfants.

Les participants ont échangé sur entre autres thèmes, la mobilisation de la communauté sur les besoins en recrutement, le choix et la formation des volontaires de foyers, l’analyse nutritionnelle, le dépistage des enfants  de 6 à 36 mois, le classement des ménages par pouvoir d’achat, la récupération des enfants malnutris et la préparation à l’enquête Positive Déviance.

Abou Diarra a félicité World Vision pour l’organisation de cet atelier qu’il a qualifié de véritable remède contre la malnutrition qui continue de se frayer du chemin dans le cercle de Diéma avant de déclarer que cette nouvelle approche de World Vision est bénéfique pour les populations.

A l’issue des travaux, un plan de formation a été élaboré pour chacune des aires de santé du cercle de Diéma pour la mise en œuvre de l’approche Positive Déviance.

L’atelier a regroupé, outre le préfet, le Point focal nutrition de la Direction régionale de la santé de Kayes, Oumar Touré, le représentant de World Vision Diéma, Obed Keïta, l’adjoint du maire de la commune rurale de Diéma, Abdoulaye Touré, les directeurs techniques des Centres ( DTC), les chargés de nutrition du Centre de santé de référence et des CSCOM et les volontaires des foyers.

OB/KM (AMAP)

Laisser un commentaire