Bamako, 03 janv (AMAP) Deux facultés de l’Université d’Iran (la faculté technique et professionnelle et un Centre d’innovation informatique) ouvriront leurs portes au Mali cette année, a annoncé, mercredi, le président du Conseil national de Transition (CNT), le colonel Malik Diaw, lors d’une audience accordée à l’ambassadeur de la République islamique d’Iran au Mali, Hossein Taleshi.

Selon la direction de l’information du CNT, les deux personnalités ont, au cours de la rencontre, abordé les questions relatives au renforcement de la coopération parlementaire entre le Mali et l’Iran. Elles ont, également, discuté d’autres sujets intéressant les deux pays.

Les autorités iraniennes accordent un intérêt particulier au renforcement des liens avec le Mali dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. L’ouverture de ces universités iraniennes pourrait renforcer les liens culturels entre les deux pays.

À sa sortie d’audience, l’ambassadeur de la République islamique d’Iran s’est dit convaincu « de l’importance de la coopération entre le Mali et (son) pays. » Hossein Taleshi a ajouté que la coopération entre les deux Mali est riche de potentialités, notamment dans les domaines sécuritaire et universitaire.

Selon le diplomate, le renforcement de la coopération parlementaire « ne peut se faire qu’à travers des échanges entre les deux parties. » Selon lui, l’objectif de son pays est d’aider le Mali dans la transformation de certaines matières premières sur place. Sans oublier le transfert de technologie iranienne dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche.

Lundi 16 octobre 2023, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Bouréma Kansaye, avait rencontré une forte délégation iranienne pour parler du futur Institut professionnel et technique iranien qui offrira des formations dans divers domaines.

Après avoir mis l’accent sur l’importance de cet établissement en matière de développement, le ministre Kansaye s’est  engagé « à renforcer les liens de coopération entre le Mali et l’Iran. » Cela, à travers la mobilité des enseignants et des étudiants ainsi que le partage de bonnes pratiques en matière scientifique et pédagogique.

SS/MD (AMAP)