Décès du président tunisien : Ibrahim Boubacar Keita signe le livre de condoléances

Bamako, 26 juillet (AMAP)Le président Ibrahim Boubacar Kéita a signé, vendredi, à l’ambassade de Tunisie à Bamako, le livre de condoléances ouvert suite au décès du président tunisien Béji Caïd Essebsi, a constaté l’AMAP.

Décédé, jeudi, à l’âge de 92 ans, le président Béji Caïd Essebsi avait été hospitalisé en urgence la veille, presqu’un mois après un malaise qu’il avait eu le 27 juin 2019. Considéré comme le premier président tunisien démocratiquement élu, il est mort à quelques mois de la fin de son mandat.

Avocat de profession, diplomate chevronné et redoutable homme politique, il fut ministre sous le premier président de la Tunisie, Habib Bourguiba, président du Parlement sous l’ex Chef de l’Etat, Ben Ali. Le défunt symbolisait le passage réussi à la démocratie en Tunisie.

Les mots du président malien dans le livre de condoléances sont un vibrant hommage rendu au défunt président tunisien. « Cher aîné estimé, ainsi vous ai-je toujours appelé. Vous voici devant l’histoire, vous y êtes totalement à l’aise, tant votre parcours aura été un modèle d’engagement militant, courageux, lumineux, toujours au service de ce vaillant peuple de Tunisie qui aura été votre seule et unique préoccupation. Le servir de toute votre âme, de tout votre être. Le jour de la récompense éternelle, la seule qui vaille vient d’arriver. Entrez, entrez vaillant fils d’Afrique. Vous avez mérité de la patrie africaine et de la grande patrie humaine. Dormez en paix cher frère de lumière », a écrit le président Keita.

C’était en présence du Premier ministre, Dr Boubou Cissé, du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiebilé Dramé, et du ministre de l’Intégrationafricaine, Me Baber Gano.

DD/MD (AMAP)

Laisser un commentaire