CommuniquAi?? du Conseil des ministres du vendredi 22 dAi??cembre 2017

Le Conseil des Ministres s’est rAi??uni en session ordinaire, le vendredi22 dAi??cembre 2017 dans sa salle de dAi??libAi??rations au Palais de Koulouba sous la prAi??sidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, PrAi??sident de la RAi??publique.

AprA?s examen des points inscrits Ai?? l’ordre du jour, le Conseil a :

– adoptAi?? des projets de texte ;
– procAi??dAi?? Ai?? des nominations ;
– et entendu des communications.

AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES

AU TITRE DU MINISTERE DE Lai??i??ECONOMIE ET DES FINANCES

Sur le rapport du ministre de lai??i??Economie et des Finances, le Conseil des Ministres a adoptAi?? :

1. Des projets de texte autorisant lai??i??Etat Ai?? participer au capital social de la SociAi??tAi?? de la Mine de FEKOLA-SA.

La SociAi??tAi?? FEKOLA-SA est une sociAi??tAi?? de droit malien disposant dai??i??un permis dai??i??exploitation de lai??i??or et des ressources minAi??rales du groupe 2 sur le pAi??rimA?tre de MAi??dinandi, Cercle de KAi??niAi??ba, RAi??gion de Kayes.

La participation de lai??i??Etat au capital de FEKOLA-SA Ai?? hauteur de 20% est motivAi??e par les retombAi??es Ai??conomiques, financiA?res et sociales attendues de lai??i??exploitation de la mine.

Cette participation permettra Ai??galement de conforter la prAi??sence de lai??i??Etat au Conseil dai??i??Administration et de participer Ai?? la prise de dAi??cisions concernant la SociAi??tAi??.

2. Un projet de dAi??cret portant rA?glement gAi??nAi??ral sur la comptabilitAi?? publique

Le DAi??cret nAi??2014-0349/P-RM du 22 mai 2014 portant rA?glement gAi??nAi??ral sur la comptabilitAi?? publique a Ai??tAi?? adoptAi?? dans le cadre de la transposition des directives du cadre harmonisAi?? des Finances publiques au sein de lai??i??UEMOA.

Ce dAi??cret fixe les rA?gles rAi??gissant lai??i??exAi??cution des budgets publics, la comptabilitAi??, le contrA?le des opAi??rations financiA?res, la gestion des deniers, valeurs et biens appartenant ou confiAi??s Ai?? lai??i??Etat et Ai?? ses Ai??tablissements publics Ai?? lai??i??exception des Ai??tablissements publics Ai?? caractA?re industriel et commercial.

Cependant, bien que sai??i??appliquant aux Ai??tablissements publics nationaux, le dAi??cret du 22 mai 2014 nai??i??a pas pris en compte les rA?gles spAi??cifiques dai??i??Ai??laboration, dai??i??adoption, dai??i??approbation, dai??i??exAi??cution et de contrA?le des budgets de ces Ai??tablissements.

Lai??i??adoption du prAi??sent projet de dAi??cret vise Ai?? corriger cette insuffisance Ai?? travers :

– lai??i??intAi??gration des dispositions relatives au rAi??gime financier des Ai??tablissements publics nationaux ;
– la mise en cohAi??rence des dispositions relatives au contrA?le de la disponibilitAi?? des crAi??dits budgAi??taires par le comptable public ;
– la prAi??sentation des budgets des Ai??tablissements publics suivant la nomenclature budgAi??taire et comptable des Ai??tablissements ;
– la prAi??cision des dAi??lais et conditions dai??i??adoption, dai??i??approbation du budget par lai??i??organe dAi??libAi??rant et lai??i??autoritAi?? dai??i??approbation ;
– la nomination de lai??i??agent comptable et des rAi??gisseurs par arrA?tAi?? du ministre chargAi?? des Finances ;
– lai??i??obligation de dAi??pA?ts de fonds des Ai??tablissements publics dans le compte unique du TrAi??sor ;
– la certification du compte de gestion de lai??i??Ai??tablissement public par un expert-comptable.

what are the side effects of taking atarax?. #Atarax USA. atarax side effects. AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL

Sur le rapport du ministre du DAi??veloppement industriel, le Conseil des Ministres a adoptAi?? des projets de textes relatifs Ai?? la crAi??ation, Ai?? lai??i??organisation et aux modalitAi??s de fonctionnement de lai??i??Observatoire national de lai??i??Industrie.

Dans le but de promouvoir le dAi??veloppement industriel du Mali, le Gouvernement a adoptAi?? de nombreuses politiques et stratAi??gies qui sont mises en Ai??uvre par diverses catAi??gories de services publics.

Ce dispositif institutionnel sai??i??est avAi??rAi?? insuffisant pour contribuer significativement Ai?? lai??i??accAi??lAi??ration du processus du dAi??veloppement industriel.

Lai??i??Observatoire national de lai??i??Industrie, crAi??Ai?? sous la forme dai??i??un Ai??tablissement public Ai?? caractA?re scientifique et technologique, a pour mission dai??i??entreprendre des Ai??tudes prospectives ou dai??i??Ai??valuation et de mener des recherches en vue de promouvoir le dAi??veloppement industriel.

Sa mise en place permettra, notamment :

– dai??i??avoir un organisme servant dai??i??interface avec les professionnels de lai??i??industrie pour rendre compte, en temps rAi??el, aux pouvoirs publics de leurs prAi??occupations et proposer des rAi??formes ou mesures en vue de leur prise en charge adAi??quate ;
– dai??i??assurer une actualisation des filiA?res les plus porteuses en potentiel industriel.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE

Conseillers techniques :
ai??? Monsieur Mohamed Mahmoud BEN LABAT, Conseiller des Affaires EtrangA?res ;
ai??? Monsieur Souleymane KONE, Inspecteur des Services Ai??conomiques.

ChargAi?? de mission :
Monsieur Al Maamoun Baba Lamine KEITA, Conseiller des Affaires EtrangA?res.

cheap aricept 10mg Ambassadeur du Mali Ai?? Abuja (RAi??publique FAi??dAi??rale du NigAi??ria) et ReprAi??sentant Permanent auprA?s de la CommunautAi?? Economique des Etats de lai??i??Afrique de lai??i??Ouest (CEDEAO) :
Monsieur Moustapha TRAORE, Conseiller des Affaires EtrangA?res.

AU TITRE DU MINISTERE DE Lai??i??EDUCATION NATIONALE

Conseiller technique : pills online
Monsieur IsmaA?la BERTHE, Professeur dai??i??Enseignement SupAi??rieur.

ChargAi?? de Mission :
Madame CAMARA FataGorkoMondo MAIGA, Journaliste-rAi??alisateur.

Directeur National de lai??i??Enseignement Secondaire GAi??nAi??ral :
Monsieur Djigujiba KONATE, PDirecteur GAi??nAi??ral de lai??i??Ecole Normale dai??i??Enseignement Technique et Professionnel rofesseur dai??i??Enseignement Secondaire.

AU TITRE DU MINISTERE DE Lai??i??ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Directeur GAi??nAi??ral de lai??i??Institut National de Formation en Sciences de la SantAi?? :
Monsieur Ousmane TOURE, Chercheur.

Directeur GAi??nAi??ral de lai??i??Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux :
Monsieur Ahmadou Abdoulaye DICKO, Professeur.

Directeur GAi??nAi??ral de lai??i??Ecole Normale dai??i??Enseignement Technique et Professionnel :
Monsieur Dogo Moussa KONE, MaAi??tre de ConfAi??rences.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FISCALITE LOCALE

Directeur national de la Fonction publique des CollectivitAi??s territoriales :
Monsieur Yacouba DiankinA? COULIBALY, Administrateur civil.

Buy AU TITRE DU MINISTERE DE Lai??i??ECONOMIE NUMERIQUE ET DE LA COMMUNICATION how much does clindamycin cost at cvs

Conseiller technique :
Monsieur Baba NADIO, IngAi??nieur des Constructions civiles.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Le Conseil des Ministres a pris acte des conclusions de la rAi??union de soutien au G5 Sahel, tenue Ai?? Paris le 13 dAi??cembre 2017.

A lai??i??invitation de Son Excellence Monsieur Emmanuel MACRON, PrAi??sident de la RAi??publique franAi??aise, le PrAi??sident de la RAi??publique, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA a participAi?? Ai?? la rAi??union de soutien au G5 Sahel.

Ont Ai??galement pris part Ai?? cette rAi??union les chefs dai??i??Etat du G5 Sahel, les reprAi??sentants de lai??i??Union EuropAi??enne, de lai??i??Union Africaine, les Chefs de Gouvernement de la Belgique et de lai??i??Italie, la ChanceliA?re de la RAi??publique FAi??dAi??rale dai??i??Allemagne et des reprAi??sentants des Etats-Unis, de lai??i??Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis.

La rAi??union a portAi?? essentiellement sur lai??i??opAi??rationnalisation de la Force Conjointe du G5 Sahel.

A lai??i??issue des Ai??changes, la rAi??union a dAi??cidAi?? :

– la dAi??signation du secrAi??tariat permanent pour recevoir et gAi??rer les fonds mis Ai?? la disposition de la Force conjointe du G5 Sahel ;
– la crAi??ation de la coalition pour le sahel, comme mAi??canisme formel devant renforcer les capacitAi??s opAi??rationnelles de la Force Conjointe ;
– lai??i??accAi??lAi??ration de lai??i??opAi??rationnalisation de la Force Conjointe du G5 Sahel ;
– la finalisation de la coordination entre les forces en vue de garantir lai??i??efficacitAi?? de la Force Conjointe du G5 Sahel ;
– lai??i??engagement de la CommunautAi?? internationale Ai?? mettre le Mali Ai?? lai??i??abri du reflux des combattants terroristes en provenance de lai??i??Irak et de la Syrie.

Au cours de cette rAi??union, les reprAi??sentants de lai??i??Arabie Saoudienne et des Emirats Arabes Unis ont annoncAi?? des contributions respectives de 100 millions de dollars US et de 30 millions dai??i??Euro.

AU TITRE DU MINISTERE DE Lai??i??ADMINISTRATION TERRITORIALE

Sur le rapport de ministre de lai??i??Administration territoriale, le Conseil des Ministres a examinAi?? une communication Ai??crite relative Ai?? la Politique nationale des FrontiA?res et son Plan dai??i??actions 2018-2022.

Le Gouvernement du Mali sai??i??est dotAi?? en octobre 2000 dai??i??une politique nationale des frontiA?res comportant quatre axes Ai?? savoir la dAi??limitation et la dAi??marcation des frontiA?res, lai??i??Ai??quipement et le dAi??veloppement des zones frontaliA?res, lai??i??intAi??gration rAi??gionale Ai?? la base, les recherches et la formation.

Lai??i??Ai??valuation de la mise en Ai??uvre de cette politique a fait ressortir un certain nombre de limites liAi??es Ai?? la faiblesse du cadre institutionnel, Ai?? la faiblesse du niveau de contribution du budget de lai??i??Etat et Ai?? lai??i??insuffisance de la prise en compte des questions de frontiA?re dans les politiques sectorielles.

Le prAi??sent document de politique constitue un outil de rAi??fAi??rence inclusif pour une meilleure gestion des frontiA?res prenant en compte les orientations stratAi??giques des institutions rAi??gionales et sous rAi??gionales.

La Politique nationale des frontiA?res sai??i??articule autour des six (6) axes dai??i??intervention :

– la dAi??limitation et la dAi??marcation des frontiA?res ;
– la coopAi??ration transfrontaliA?re ;
– le dAi??veloppement des zones frontaliA?res ;
– la dAi??fense et la sAi??curitAi?? ;
– le renforcement des capacitAi??s des acteurs ;
– le financement et la mobilisation des ressources.

Elle est assortie dai??i??un plan dai??i??actions dont le financement sera assurAi?? par lai??i??Etat, les CollectivitAi??s territoriales et les partenaires techniques et financiers.

Bamako, le 22dAi??cembre 2017

Le SecrAi??taire gAi??nAi??ral du Gouvernement,
Madame SANOGO Aminata MALLE
Chevalier de lai??i??Ordre national

Laisser un commentaire