Journée internationale des archives : Symposium international à Riyad sur les archives nationales dans les pays islamiques

Les manuscrits de Tombouctou, au Mali, font l’objet d’efforts de tous les acteurs (bibliothèques de manuscrits, partenaires institutionnels et bailleurs) autour de la conservation de ces trésors.

Riyadh (UNA-AMAP) – La capitale saoudienne, Riyad, accueillera demain, jeudi, un symposium scientifique sur les archives nationales dans les pays islamiques, à l’occasion de la Journée internationale des archives célébrée le 9 juin de chaque année.

Le symposium est organisé par le Centre national de documentation et d’archives d’Arabie saoudite sous le thème  : « Archives nationales dans les pays islamiques : expériences distinctives et orientations futures.»

Le superviseur général du Centre national de documentation et d’archives, le Dr Fahd bin Abdullah Al-Samari, a expliqué que ce symposium « s’articule autour du diagnostic de la réalité actuelle des archives nationales dans les pays islamiques, de l’identification des obstacles auxquels elles sont confrontées et de l’examen des expériences mondiales au profit d’eux pour anticiper l’avenir et identifier les moyens de faire avancer ces archives ».

Il a ajouté que le symposium mettra l’accent sur l’unification des efforts visant à promouvoir l’action islamique conjointe, l’échange d’expériences et la coopération technique, la tenue de séminaires, d’ateliers et de programmes de formation dans le domaine des archives et l’amélioration ainsi que le développement des capacités de ces archives.

Il a fait noter que le symposium bénéficient d’une large présence islamique et internationale, puisque le président du Conseil Archives internationales, David Fricker, participera à ses travaux. Ainsi que des personnalités, responsables des archives nationales dans les États membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), et un certain nombre de chercheurs et de spécialistes dans le domaine de la documentation et de l’archivage.

Le Dr Al-Samari a indiqué que la tenue de ce symposium scientifique, au niveau des pays islamiques, s’inscrit dans la continuité des efforts du Centre pour renforcer les liens avec des organismes similaires au niveau régional et international afin d’élever le niveau de coopération et d’échange d’expériences et de compétences.

Cela conformément à la direction poursuivie par le Royaume d’Arabie saoudite « représenté par son leadership avisé qui soutient la promotion du leadership saoudien dans divers domaines, en particulier le domaine des documents et des archives ».

MD (UNA-AMAP)

Exposition photos : l’AMAP invite à un regard sur le 26 mars 1991

Des acteurs du Mouvement démocratique à la Bourse de travail au lendemain de la chute du régime du général Moussa Traoré

Bamako, 24 mars (AMAP) L’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP) organise une exposition-photos sur le thème « Un regard sur le passé », au Musée national, du 25 au 31 mars 2021 dont le vernissage est prévu, jeudi, sous la présidence du Premier ministre Moctar Ouane.

Pour le directeur général de l’AMAP, Bréhima Touré, l’exposition «Un regard sur le passé» est une véritable école qui permet aux jeunes de revisiter l’histoire démocratique du Mali. Elle offre, également, une opportunité aux acteurs du Mouvement démocratique et au grand public de revenir sur les grands événements de mars 9191.

Après une semaine au Musée national, l’exposition entamera une phase itinérante qui la conduira dans les établissements scolaires et universitaires, afin de faire mieux connaître ce pan important de notre histoire aux élèves et étudiants.

L’événement est initié dans le cadre de la célébration du 30è anniversaire des événements douloureux de mars 1991 ayant abouti à l’instauration de la démocratie et du multipartisme au Mali. Trente ans après le soulèvement populaire qui a mis fin au régime du général Moussa Traoré, l’Amap entend faire revivre ces événements marquants à travers son fonds photographique. Ainsi, une soixantaine d’images seront exposées pour marquer les différentes étapes de la lutte pour la démocratie et la liberté au Mali. L’exposition consiste à raviver les émotions fortes que nos concitoyens ont ressenties pendant cette période spécifique de la vie de la nation.

Les événements de mars 1991 ont marqué d’une pierre blanche l’Histoire du Mali. A ce titre, cette date demeure pour les Maliens un moment de recueillement mais aussi de dévouement pour la promotion de la démocratie et des droits de l’Homme. Elle mérite d’être célébrée afin que les futures générations sachent que la démocratie et certaines libertés ont été arrachées au prix du sang de beaucoup de nos compatriotes.

L’activité photographique proposée par l’Amap est un devoir de mémoire et une contribution à une prise de conscience de l’importance de cette étape dans l’Histoire de notre pays. Il s’agit pour cette exposition photographique, selon le directeur général de l’AMAP, de faire renaître l’esprit de mars 1991, de faire connaître les différentes étapes de la lutte pour la démocratie et les libertés, de sensibiliser la population au respect des monuments historiques et de cultiver un esprit de paix et de cohésion sociale.

Cette exposition est entièrement réalisée avec le fonds photographique de l’AMAP, qui illustre les grands événements sociopolitiques et culturels du Malide l’indépendance à nos jours.

AS/MD (AMAP)

 

Go to Top