Bla : les acteurs locaux invités à s’impliquer dans la lutte contre la migration irrégulière

Bla, 23 mai (AMAP) Une mission du ministère des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine a invité, le 17 mai dernier, les acteurs locaux de Bla à appuyer les efforts du gouvernement dans la lutte contre la migration irrégulière.

Conduite par Mme Sidibé Mahawa Haïdara, la délégation du ministère comprenait Abdoulaye Coulibaly et Dramane Mallé de la Cellule technique et de codéveloppement du département.

La rencontre, qui a eu lieu dans la salle des délibérations de la mairie sous la présidence du maire, Mamadou Samaké, a réuni autorités politiques et administratives, représentants d’associations de jeunes et de femmes, leaders religieux, communicateurs traditionnels et chefs de villages.

Dans les débats, il a été surtout question de la problématique de la migration irrégulière et de la politique nationale de migration votée par l’Assemblée nationale pour une meilleure gestion des flux migratoires irréguliers au bénéfice d’un développement local harmonieux conformément aux objectifs nationaux.

Il s’agissait pour les émissaires du ministère des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine d’informer et de mieux sensibiliser les acteurs locaux, en particulier la jeunesse sur les risques de l’émigration irrégulière et les alternatives proposées par l’Etat aux candidats à l’aventure.

« Les jeunes peuvent dans divers domaines, notamment le maraîchage, l’embouche ou l’aviculture et même dans celui de l’éducation monter des projets que l’Etat peut financer à hauteur de 70%, afin de les amener à s’installer à leur propre compte et éviter la migration irrégulière », a expliqué Abdoulaye Coulibaly de la cellule technique et de codéveloppement au département.

«Les jeunes doivent rester dans le pays pour participer au développement et notre souhait est que la commune de Bla soit citée en exemple en matière de lutte contre la migration irrégulière », a soutenu le chef de la mission devant les interlocuteurs locaux.

Mme Sidibé Mahawa Haïdara a, par finir, invité ses interlocuteurs à s’impliquer aux côtés du gouvernement dans la lutte contre la migration irrégulière.

BK/MS (AMAP)

Laisser un commentaire