Banamba : plaidoyer pour le paiement des quotes-parts du système de référence évacuation

Banamba, 3 avril (AMAP) Un atelier de plaidoyer pour le paiement des quotes-parts du système de référence évacuation par les collectivités au profit des femmes enceintes et des enfants de zéro à cinq ans des Cscom au Csréf, a pris fin mardi à Banamba, sous la présidence du préfet  de Cercle, Sékou Touré, a constaté l’AMAP.

Il s’agissait de chercher une solution au non paiement des quotes-parts des collectivités pour la référence d’évacuation des malades afin de sauver des vies et de lutter contre les maladies maternelles et néonatales des femmes et des enfants.

Le chef de l’exécutif local a saisi l’occasion pour inviter  les maires, les responsables de la santé à s’investir afin qu’une femme ou un enfant ne meurt  par manque de moyen d’évacuation. L’année dernière 3 femmes sont décédées à l’accouchement suite à une défaillance à l’évacuation, a indiqué le préfet

Sur  9 communes que compte le Cercle, seules deux (Kiban et Benkadi) se sont  acquittées de leurs quotes-parts ainsi que les associations de santé communautaire (Asaco).

l’atelier a regroupé les sous-préfets, les maires, le percepteur, le délégué du contrôle financier, les responsables des services techniques et les représentants de la société civile.

AT/KM (AMAP)

Laisser un commentaire