L’ONU va se prononcer sur l’avenir de la MINUSMA

Bamako, 10 septembre (AMAP) Le Conseil de sécurité va, dans les six prochains mois, se prononcer sur l’avenir de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), a révélé le responsable en charge des opérations de maintien de la paix de l’organisation internationale.

M. Jean-Pierre Lacroix se confiait le 5 septembre dernier à la presse à la fin d’un séjour qui l’a conduit à l’intérieur du pays.

Selon le responsable onusien, le Conseil de sécurité prendra sa décision après avoir pris connaissance de la teneur d’un rapport que lui soumettra le Secrétaire général de l’ONU, six mois après le début du second mandat du président Ibrahim Boubacar Kéita, sur l’évolution de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix, issu du processus d’Alger.

« Le Conseil de sécurité évaluera dans six mois, sur la base d’un rapport que fera le Secrétaire général concernant les progrès réalisés (dans la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix) et en fonction de l’évaluation, nous déciderons de l’avenir de la MINUSMA », a notamment déclaré, Jean-Pierre Lacroix.

Le haut fonctionnaire onusien qui a rencontré tous les acteurs du processus de paix au cours de son séjour malien, tant à Bamako qu’à l’intérieur du pays, a insisté sur la nécessité pour tous de « réaliser des progrès substantiels et concrets dans la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix, les six mois prochains ».

Il a aussi réaffirmé la détermination des Nations Unies à « aider les Maliens à avancer sur le chemin de la paix » d’autant que toutes les parties signataires de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali lui ont réaffirmé également leur ferme volonté d’aller plus vite dans son processus de mise en œuvre.

MS (AMAP)

Laisser un commentaire