Toilettage dans les ministères en charge de l’économie et de la justice

Bamako,25 mars (AMAP) Le ministre de l’Economie et des Finances et son collègue de la justice respectivement  Boubou Cissé et Mamadou Ismaïla  Konaté ont donné tous deux un signal fort de changement dans la gestion des services relevant de leur Département respectif à travers des mesures de toilettage au sein de plusieurs structures au bénéfice de la bonne gouvernance, du respect des principes de la transparence de la rigueur et de l’efficacité dans les services publics de l’Etat, a constaté l’AMAP.

Le patron de l’hôtel des finances a attiré l’attention de l’opinion publique nationale suite à une décision avalisée par le conseil des ministres de mercredi qui a limogé 15 directeurs des finances et du matériel (DFM) des départements ministériels de leur poste et  fait  changer 18 autres de ministère.

De source autorisée au Département de l’économie et des Finances, la mesure n’aurait autre fondement que l’application des recommandations des assises des états généraux sur la corruption et la délinquance financière en vue de la moralisation des dépenses publiques et l’instauration d’une gestion saine des ressources de l’Etat.

Dans la recherche de la même efficacité, la transparence pour l’action de la justice, Me Mamadou Ismaïla Konaté a procédé à de nombreux changements à l’issue de la session du Conseil supérieur de la magistrature de jeudi qui ont concerné une centaine de magistrats au siège et la quasi-totalité des procureurs, chefs des parquets à travers l’ensemble du pays.

MS (AMAP)  

 

Laisser un commentaire