Ténenkou : des Casques bleus burkinabé échappent à un attentat à l’engin explosif

Ténenkou, 21 avril (AMAP) Des Casques bleus burkinabé de la Mission de l’Onu (MINUSMA) ont échappé à un attentat à l’engin explosif qui a visé leur convoi sur l’axe Diafarabé-Ténenkou (région de Mopti), a-t-on rapporté vendredi de sources locales concordantes.

L’attaque s’est produite dans la matinée du jeudi, vers 10 heures, mais n’a été rapportée que ce vendredi après-midi par des témoins oculaires qui ont précisé qu’elle a eu lieu dans la forêt de Kéra, soit à une trentaine de km au sud de Ténenkou.

Le convoi militaire burkinabé allait de Ténenkou vers Mopti lorsque le véhicule de tête, un engin de type ambulance, certainement blindé, sauta sur une mine, engendrant une forte explosion et une grosse fumée noire montant à plusieurs mètres dans le ciel.

Un cratère encore perceptible au beau milieu de la route témoigne de la charge de l’explosif et de l’ampleur du drame humain qu’il aurait pu causer, ont raconté des témoins tout en assurant qu’aucune victime n’a été enregistrée.

Immédiatement après l’attaque, les militaires burkinabé ont ouvert le feu en tirs croisés avant de tenter de prendre en tenaille les assaillants, en bloquant l’accès à la route Macina-Diafarabé dans les deux sens.

Des véhicules de forains circulant sur l’axe Macina- Diafarabé- Ténenkou ont ainsi été bloqués au bord de la route pour n’être finalement libérés que vers 16 heures.

De nombreuses personnes se trouvant dans les parages ont été interpellées et interrogées, mais apparemment, sans aucun résultat, puisqu’elles ont toutes été libérées.

Après avoir échangé avec les éléments des Forces armées maliennes, venus en renfort, les militaires burkinabé ont poursuivi leur chemin jusqu’à Mopti sans rencontrer de problème particulier, a-t-on indiqué.

Entre-temps à Tenenkou, la foire hebdomadaire restait fortement perturbée. Et dans cette atmosphère surchauffée par les rumeurs, beaucoup d’habitants ont choisi d’aller au lit avec le coucher du soleil.

(AMAP)

Laisser un commentaire