Renforcement des capacités des agents de la police des frontières du Mali et de la Mauritanie.

police_bamakoKayes, 11 octobre (AMAP) Une session de formation, initiée par l’organisation internationale pour la migration (OIM) à l’intention des agents des  services de police des frontières de la Mauritanie et du Mali, dans le but de renforcer les  capacités collectives de gestion des frontières communes, vient de boucler ses travaux à Kayes, a rapporté le correspondant de presse de l’AMAP.

Les participants ont eu l’opportunité d’échanger, au cours des travaux  sur la notion des frontières, leur  gestion,  sur la situation du flux migratoire entre le Mali et la Mauritanie ainsi que sur la notion  des postes de police des  frontalières.

Pour rappel, le projet actuel de l’OIM Mali-Mauritanie qui prend fin en 2017 et dont le but est d’améliorer et de renforcer de manière durable la sécurité des frontières mauritano-maliennes, est financé par le Gouvernement du Japon à hauteur d’un milliard deux cent millions de dollars US.

 ON/KM (AMAP)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire