L’opposition ouverte au dialogue mais ne veut pas entrer dans le gouvernement

Bamako, 10 avril (AMAP) Le chef de file de l’Opposition politique malienne, M. Soumaïla Cissé, a indiqué dimanche avoir exprimé son entière disponibilité pour un « dialogue républicain » tout en précisant ne pas être intéressé par une participation au gouvernement.

« Nous sommes disponibles pour un dialogue républicain », a notamment déclaré le responsable politique après une « visite » que lui a rendue le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga dans le cadre de ses consultations en vue de la formation de la nouvelle équipe gouvernementale.

Le chef de l’opposition a indiqué avoir exprimé, au cours des entretiens, sa disponibilité à discuter de tous les sujets et de « tout ce qui peut rassembler les Maliens, les réconcilier, les unir et faire en sorte que le Mali sorte définitivement de la crise ».

L’opposition n’est toutefois « pas concernée par ce gouvernement », a cependant tempéré M. Cissé en soulignant que pour une participation de l’Opposition, il aurait fallu des discussions préalables sur « certaines positions politiques » et sur des « accords politiques ».

Une nouvelle équipe gouvernementale est incessamment attendue à Bamako après la nomination, samedi soir, de Abdoulaye Idrissa Maïga, précédemment ministre de la Défense, au poste de Premier ministre.

MS (AMAP)

Laisser un commentaire