Plaidoyer en faveur des exploitations familiales agricoles au Mali

ma--300x225Niono, 11 octobre (AMAP)  Un plaidoyer en faveur des exploitations familiales agricoles au Mali intitulé : « promotion de l’étude pilote paysan investisseur » a été organisé le 06 octobre dernier,  par le syndicat des exploitants agricoles de l’Office du Niger (SEXAGON), pour réfléchir sur une stratégie qui  favorise l’investissement foncier au niveau des exploitants agricoles familiaux, a rapporté le correspondant de presse de l’AMAP.

Les participants à cet atelier de plaidoyer, venus des cercles de Ségou, Macina et  de Niono et du district de Bamako et dont les travaux ont été présidés par le préfet de cercle de Niono, Issiaka Bathily, ont échangé sur plusieurs questions les préoccupant relativement à l’endettement, la réduction de la taille des parcelles et l’insuffisance des terres, la stagnation des rendements agricoles, le sous équipement, la création d’une offre de crédit à long terme sécurisée par les baux ainsi que d’une agence de régulation foncière.

Ils ont formulé des recommandations à l’issue de l’atelier portant sur la prise en compte du projet « paysan investisseur » dans les programmes de l’Office du Niger, l’adhésion et la mobilisation de toutes les organisations paysannes et des syndicats de la zone Office du Niger pour la réalisation dudit projet, l’organisation à Bamako d’une conférence des bailleurs de fonds et la mise en place d’un mécanisme de contribution financière des paysans au  financement des projets d’aménagement.

 COD/KM (AMAP)

 

 

 

Laisser un commentaire