Ouverture ce mardi des travaux préparatoires de la Conférence d’entente nationale du District de Bamako

Gao, price story 14 mars (AMAP) Quatre personnes dont deux soldats des Forces Armées Maliennes (FAMAs) et deux civils ont été tués lundi par un groupe d’individus armés non identifiés à Fafa, symptoms localité située à 154 km de la ville de Gao dans le septentrion, non loin de la frontière nigérienne, a appris l’AMAP de source sécuritaire.

La même source indique que les deux militaires, en mission de protection des forains  ont trouvé la mort au cours des échanges de tirs avec les assaillants qui ont emporté leurs deux véhicules. Les deux civils qui étaient  sur place lors des échanges de tirs ont également trouvé la mort.

Un renfort de l’Armée a été dépêché dans la localité pour des opérations de ratissage afin de retrouver les malfaiteurs afin de les mettre hors d’état de nuire.

KM (AMAP)
Gao, malady 14 mars (AMAP) Quatre personnes dont deux soldats des Forces Armées Maliennes (FAMAs) et deux civils ont été tués lundi par un groupe d’individus armés non identifiés à Fafa, localité située à 154 km de la ville de Gao dans le septentrion, non loin de la frontière nigérienne, a appris l’AMAP de source sécuritaire.

La même source indique que les deux militaires, en mission de protection des forains  ont trouvé la mort au cours des échanges de tirs avec les assaillants qui ont emporté leurs deux véhicules. Les deux civils qui étaient  sur place lors des échanges de tirs ont également trouvé la mort.

Un renfort de l’Armée a été dépêché dans la localité pour des opérations de ratissage afin de retrouver les malfaiteurs afin de les mettre hors d’état de nuire.

KM (AMAP)
Gao, tadalafil 14 mars (AMAP) Quatre personnes dont deux soldats des Forces Armées Maliennes (FAMAs) et deux civils ont été tués lundi par un groupe d’individus armés non identifiés à Fafa, online localité située à 154 km de la ville de Gao dans le septentrion, non loin de la frontière nigérienne, a appris l’AMAP de source sécuritaire.

La même source indique que les deux militaires, en mission de protection des forains  ont trouvé la mort au cours des échanges de tirs avec les assaillants qui ont emporté leurs deux véhicules. Les deux civils qui étaient  sur place lors des échanges de tirs ont également trouvé la mort.

Un renfort de l’Armée a été dépêché dans la localité pour des opérations de ratissage afin de retrouver les malfaiteurs afin de les mettre hors d’état de nuire.

KM (AMAP)
Gao, this web 14 mars (AMAP) Quatre personnes dont deux soldats des Forces Armées Maliennes (FAMAs) et deux civils ont été tués lundi par un groupe d’individus armés non identifiés à Fafa, drug localité située à 154 km de la ville de Gao dans le septentrion, pharmacy non loin de la frontière nigérienne, a appris l’AMAP de source sécuritaire.

La même source indique que les deux militaires, en mission de protection des forains  ont trouvé la mort au cours des échanges de tirs avec les assaillants qui ont emporté leurs deux véhicules. Les deux civils qui étaient  sur place lors des échanges de tirs ont également trouvé la mort.

Un renfort de l’Armée a été dépêché dans la localité pour des opérations de ratissage afin de retrouver les malfaiteurs et de les mettre hors d’état de nuire.

KM (AMAP)
Bamako, pilule 14 mars (AMAP) L’ouverture des travaux préparatoires de la Conférence d’entente nationale du District de Bamako a été présidée mardi dans la Salle de Conférence du Gouvernorat de Bamako par le Directeur de Cabinet du Gouverneur, Abdrahamane Tangara, a constaté l’AMAP.

Le Directeur de Cabinet du Gouverneur du District de Bamako a saisi l’occasion pour rappeler que l’objectif de la rencontre est d’instaurer un débat approfondi et inclusif entre toutes les composantes de la nation malienne sur les causes profondes du conflit qui a affaibli le pays depuis 2012.

Abdrahamane Tangara a également rappelé au cours de cette conférence les échanges sur les questions relatives à l’Azawad, l’adoption d’une charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale ainsi que sur  les aspects de la mise en œuvre de ‘Accord de paix et de réconciliation notamment les Autorités intérimaires et la modification de la Constitution.

La cérémonie d’ouverture a regroupé la présidente de la Commission préparatoire du District de Bamako, Berthé Mariétou Macalou, les responsables politiques et administratifs des services techniques de l’Etat et les autorités coutumières et religieuses du District de Bamako.

KM (AMAP)

Laisser un commentaire