OMC : Il faut placer le coton à un niveau maximal des priorités

EcoBamako, 30 octobre (AMAP) Le Directeur général  de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC),le brésilien Roberto Azévédo  a déclaré vendredi, à Bamako, à l’issue des travaux de la réunion de la coordination ministérielle sur l’initiative sectorielle en faveur du coton (C4) qu’il entendait placer la question sur  le  coton au premier rang de ses priorités. « Il faut placer le coton à un niveau de priorité maximale, c’est  mon intention que je vais communiquer à tous les pays membres de l’OMC », a appris l’AMAP.

Le Directeur général de l’OMC  a aussi révélé bien apprécier, la vision des pays du C4, notamment, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Tchad parce que : « les pays du C4 ont une vision claire et unique à propos de l’avenir des négociations à l’OMC ».

Les ministres  du commerce des pays du C4 ont réaffirmé leur commune volonté à continuer de lutter pour obtenir un traitement plus équitable par rapport aux conditions sur le marché mondial du coton à travers une réelle mise en «cohérence entre l’aspect commercial et le développement du coton ».

Les pays du C4 n’ignorent point les difficultés de la bataille du coton et demeurent confiants quant à l’aboutissement  de leurs doléances à l’OMC.

« Nous sommes conscient du fait que le chemin conduisant à la conclusion d’un accord équilibré sur l’accès au marché du coton est encore très long et sinueux. Cependant, la résolution  de nos préoccupations demeure la condition indispensable pour une participation pleine et efficace de nos pays au système du commerce mondial » a fait comprendre le ministre malien du Commerce, Abdoul Karim Konaté.

MS/KM (AMAP)

Laisser un commentaire